Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 10:00

[JEUX VIDEO] Uncharted Trilogie

 

Uncharted (littéralement : Inexploré) est une série de jeux vidéo de type action-aventure créée par le studio américain Naughty Dog et éditée exclusivement sur PlayStation 3, PlayStation 4 et PlayStation Vita par Sony Computer Entertainment.

 

 

Sortie: 21 mars 2012.

Genre : Action-aventure, Tir objectif.

Mode de jeu :Solo, Multijoueur en ligne (12 joueurs), co-op en ligne

Support : PlayStation 3.

Editeur : Sony Computer Entertainment.

Développeur : Naughty Dog.

 

 

Histoire

----------------------------------------------------

Nathan Drake, accompagné de son compère, Victor Sullivan, parcourent le monde entier à la recherche de trésors. Certains des objets de valeur qu'il recherche ont appartenu à son ancêtre, Francis Drake. Les pays et régions que Nathan Drake a traversé sont : l'Amazonie, le Pacifique, l'Himalaya, le Népal, Bornéo, Rub al-Khali, l'Iram, Londres, la Syrie, le Yémen, la Colombie et la France.

 

 

 


Ma critique

----------------------------------------------------

Le frère jumeau de Lara Croft !

 

Trophées Uncharted Drake’s Fortune : 82 %

Trophées Uncharted 2 : Among Thieves : 65 %

Trophées Uncharted 3 : L’illusion de Drake : 56 %

 

 

A l’heure où j’écris ma critique, cela fait belle lurette que j’ai fini le jeu. J’ai découvert le jeu grâce à un pote qui m’a dit : « Le 2 est spectaculaire ! Fonce ! » Faut dire que j’avais quelques appréhensions, j’ai un peu de mal avec la visée libre. Après avoir joué à "Tomb Raider Reboot" et DL la démo d’Uncharted, me voilà propriétaire de la trilogie d’Uncharted. Je pouvais écrire un pavé sur la trilogie sur le game play et autres. Mais je me suis permis de faire plus court comme je parle de 3 jeux.

 

Si j’écris dans le titre « Le frère jumeau de Lara Croft », c’est qu’il y a beaucoup de similitudes. On pourrait dire que Nathan Drake est la version masculine de Lara Croft. D’ailleurs, on le sait, les deux franchises se piquent mutuellement les idées. Mais n’allez pas croire que c’est une pâle copie sans intérêt de Tomb Raider. Les apparences sont toujours trompeuses….

 

Ici, le joueur incarne Nathan Drake, un chasseur de trésor expérimenté. Nate pour les intimes parcourt le globe en quêtes d’épaves légendaires et de trésors oubliés. Il a tellement soif d’aventure que ce n’est pas forcément le trésor en lui-même qui l’intéresse. Peut-être aussi parce qu’il descend de Sir Francis Drake, le célèbre corsaire anglais du 16ème siècle.

 

[JEUX VIDEO] Uncharted Trilogie 


Uncharted Drake’s Fortune :

Le tout premier de la trilogie. Nate vient de découvrir un document vieux de 400 ans qui le conduit sur la piste légendaire El Dorado. Mais les choses tournent mal et Nate se retrouve isolé sur une île pourchassé par des mercenaires.

 

Le jeu est très linéaire, toujours se passant sur l’île, le joueur doit survivre à des fusillades, résoudre des énigmes et parfois mener des courses-poursuites. Dans le principe, c’est vrai qu’on retrouve beaucoup d’éléments similaires à la saga Tomb Raider, même à y trouver des trésors et reliques…

Mais ce qui fait largement la différence, c’est le héros, un grand sens de l’humour. Ces anecdotes lorsqu’il est seul ou en compagnie, laisse au joueur l’impression que Nate nous parle. Nate a beaucoup d’amis aussi (Quelques fois peu recommandables), contrairement à Lara qui est plus solitaire. Dans l’aventure, le joueur sera aidé par ses compagnons de route, Victor Sullivan toujours sa main sur son magnum, avec un humour douteux et Elena Fisher, une journaliste qui s’est retrouvée dans ce beau merdier mais faites gaffe, elle n’aime pas qu’on la fasse attendre (Cette gifle XD)…

 

Coté game play, simple et efficace, récupération d’armes, munitions, lancer de grenades. Dans une ambiance très réaliste mais attention NaughtyDog aime mettre une touche de fantastique dans ces histoires. Le premier jeu ne permet pas de juger encore de toutes les capacités que NaughtyDog peut avoir.

 

[JEUX VIDEO] Uncharted Trilogie 


Uncharted 2 : Among Thieves :

Nate est de retour dans une expédition à la recherche de la légendaire vallée de Shambhala dans l’Himalaya. Il n’est pas seul sur le coup puisqu’un criminel de guerre en fuite (Complétement cinglé !) est aussi de la partie même si ce dernier semble chercher bien plus que les trésors de la mythique cité perdue.

 

Alors, ici, excusez-moi, mais on passe d’un jeu linéaire à quelques choses de grandiose ! On est complétement en immersion dans ce jeu, tellement le scénario, la mise en scène, nous fait croire qu’on est au cinéma et qu’on joue le héros. On est en plein cœur d’un gros film hollywoodien, ou le héros se balade dans des endroits magnifiques avec des fusillades spectaculaires. Le héros prend plus d’ampleur, plus de charme et le joueur est envahi par diverses émotions tout le long du jeu. Les énigmes sont plus complexes, les fusillades beaucoup plus dures avec ce criminel de guerre fou au basque. Les amis de Nate beaucoup plus approfondis tant à leurs caractères, qu’à l’aide qu’ils apportent. Ça apporte un certain challenge au joueur par moment. Je me souviendrai, Oh combien de fois, j’ai dû recommencer la scène du train avec l’hélicoptère. Même si le joueur s’énerve, on se dit que c’est hallucinant d’avoir pensé à ça ! Nate garde toujours son humour qui permet par moment de temporiser l’ambiance et de faire rire le joueur.

 

Bref, j’ai adoré, tant pour le game play, le scénario, les mises en scènes. Bon, oui, j’ai dû quand même vers la fin, choper une soluce sur le net n’arrivant pas à finir le jeu XD

 

[JEUX VIDEO] Uncharted Trilogie 


Uncharted 3 : L’illusion de Drake :

Notre héros est sur la piste de l’Atlantide des sables. En passant par Londres jusqu’au mystérieux déserts du Moyen-Orient. Et vous devrez relevez le plus grand défi de votre vie.

 

Pour ce dernier volet ma critique sera un poil plus long étant donné que NaughtyDog, nous offre quelques nouveautés, pour le mode multi-joueurs et coopération.

 

On retrouve Nate toujours plein d’humour mais avec un peu plus de maturité. La cinématique du début donne la note, on est plongé dans l’ambiance d’un film. Et cette fois, on découvre le passé de Nate et de Victor. Le chapitre 2 est un petit bijou tant pour l’originalité que l’histoire. On s’immerge avec délice dans cette nouvelle intrigue, nouveaux paysages, nouveaux compagnons (Gros coup de cœur pour Charlie qui est le portrait de Jason Statham !). Mais avec quelques petites défauts, des compagnons parfois gênant lors des fusillades, un rythme ou des fois on se dit : Encore ! Alors qu’on aimerait souffler un peu et des énigmes simples ou plutôt si au bout de quelques minutes on n’y arrive pas, un compagnon va nous donner un indice. Mais sincèrement c’est du chipotage, car malgré tout, on reste toujours dans une ambiance prenante et digne d’un film. Le joueur arrive à avoir des angoisses en se disant : Tout cela va mal finir ! Drake irait-il trop loin pour découvrir la vérité ? Le final du deuxième opus, ne lui a pas servi de leçon ? Mais ici, le final est juste magnifique, pleine de bons sens ! Et on se dit : Enfin !!!!

 

Et en même temps, j’attends avec impatience, le retour de Drake pour Uncharted 4 (Voir la bande annonce).

 

Niveau préférence, je préfère le deux, peut-être parce qu’il y avait beaucoup plus d’ennemis. Même si ici, la barre est encore haute niveau fusillades et décors.

 

[JEUX VIDEO] Uncharted Trilogie


Si, j’ai passé beaucoup d’heures sur ce dernier jeu, c’est tout simplement pour le mode coopération et multi-joueurs. Mon mari et moi, avons largement apprécié le mode coopération (C’est plus cool de jouer à deux !) avec une nouvelle histoire et des cinématiques uniques pour ce mode. Après une journée de travail, cela vide bien la tête…

Et le mode multi-joueurs même si cela fonctionne souvent par équipe, ce sont les fou rires avec les autres joueurs ou lorsqu’un ami nous rejoint dans la partie. « Le Labo » est vraiment un petit bijou et on comprend que Naughtydog a beaucoup d’humour ainsi que les clins d’œil à ses anciens jeux.

Bon, j’avoue, ça va un temps, car à la fin, on connaît les répliques auto de certains personnages (Je te vois, j’arriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiive !) ou la musique. Et pour atteindre le niveau prestige 5, il faut s’accrocher, même si c’est très plaisant de retrouver les cartes du monde ou Drake a évolué durant la trilogie. Seul bémol, le prix des cartes multi-joueurs : Arrêtez de nous prendre pour des vaches à lait !!! Le prix équivaut au double du jeu si on prend tout @_@

 

Bref, une trilogie surprenante, digne des plus gros blockbusters d’Hollywood, des personnages attachants, une mise en scène et un scénario soigné, une musique (J’avais oublié de parler d’elle !) qui est tip top. Franchement rien à dire, Naughtydog nous prouve qu’il peut faire un très bon jeu d’un style Hollywoodien  autant que dramatique avec son dernier "The Last of Us". Malgré quelques petits défauts, ce jeu est de qualité, un petit bijou qu’il faut absolument découvrir !

 

Mes notes respectives pour les jeux :

 

Uncharted Drake’s Fortune : 6

Uncharted 2 : Among Thieves : 10

Uncharted 3 : L’illusion de Drake : 9

 

Repost 0
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 10:00

[JEUX VIDEO] Dishonored

 

Dishonored est un jeu vidéo en vue subjective qui propose d'adapter son gameplay en fonction de la philosophie du joueur, soit brutale (le jeu devenant alors un jeu de combat en vue subjective), soit discrète (le jeu prenant alors des tournures de jeu d'infiltration), soit entre les deux. Le jeu a été développé par le studio lyonnais Arkane Studios puis édité par Bethesda Softworks en 2012 sur PlayStation 3, Xbox 360 et PC.

L'un des leitmotiv du jeu est la vengeance.

 

Sortie: 9 octobre 2012.

Genre : Tir subjectif-infiltration.

Mode de jeu :Solo.

Support : PlayStation 3, PC (Windows), Xbox 360.

Editeur : Bethesda Softworks.

Développeur : Arkane Studios.

 

 

Histoire

----------------------------------------------------

Dunwall est une ville fictive d'inspiration victorienne dans un style steampunk qui a développé son commerce et sa technologie sur la pêche de baleines et le raffinage de leur huile. Dans cette ville frappée par une terrible épidémie de peste, le joueur incarne Corvo Attano, le protecteur personnel de l'impératrice Jessamine Kaldwin.

 

Celui-ci assiste impuissant à l'assassinat de cette dernière, puis à l'enlèvement de la dauphine, Emily Kaldwin, et se retrouve désigné bouc émissaire de cet assassinat, qui se révèle bien vite être un complot politique. Aidé par un groupe de résistants au Régent, Corvo décide de sauver Lady Emily et de se venger de ceux qui lui ont fait du tort, tout en rétablissant la vérité et la situation.

 

 

 

 

 

Ma critique

----------------------------------------------------

La vengeance est le remède à tous les maux.

 

Trophées : 31 %

 

Ah ! Un FPS, tellement rare pour moi… Pour ceux qui me connaissent, j’ai horreur du FPS, toujours l’impression de louper quelques choses. J’aime beaucoup quand je vois mon personnage. Alors, un jeu en FPS, ce n’est pas ce que je porte le plus dans mon cœur et la plupart de ces jeux sont tout simplement des jeux de shoot… Les préjugés…

Alors, lorsqu’on me fait tester Dishonored, je fus agréablement surprise. Faut dire que la bande annonce à l’époque m’avait bien interpellée mais le fait que cela soit en FPS m’avait bien reboutée. Mais passé outre tous ces préjugés, me voilà donc partie dans cette aventure… Avec, je dois le dire quelques appréhensions et un temps adaptation avec la caméra.

 

Le joueur incarne Corvo Attano, protecteur Royal de l’Impératrice Jessamine Kaldwin. Dans un univers steampunk, l’histoire se déroule à Dunwall, une ville baleinière frappée par une peste dévastatrice. Qu’est ce qui pourrait arriver de pire ? Tout simplement, le meurtre de l’Impératrice et que vous êtes accusé de son assassinat ! Le seul moyen pour vous en sortir reste de trouver les investigateurs de ce méfait. Mais par quel moyen ? Mettre la ville à feu et à sang ou jouer dans l’ombre… Votre destin est entre vos mains et la vengeance est le remède à tous les maux.

 

[JEUX VIDEO] Dishonored


Voilà déjà, mes premières pensées pour ce jeu. Il est très difficile de le mettre dans une catégorie FPS : oui, RPG : oui… Mais pas que… Ici, ce ne sont pas le peu de discours qui auront des conséquences mais vos actes.

 

Parlons graphisme, bon si on compare aux derniers jeux sortis effectivement aucune comparaison possible. On est plongé, ici, dans l’univers Steampunk, les codes vestimentaires, les lieux, l’ambiance et même les Tallboys… Tout cela sous fond d’une épidémie qui fait des ravages… Vous l’aurez compris l’univers est riche et le joueur à chaque balade en bateau se permet de regarder à l’horizon. Le choix de la musique est judicieux donnant un coup de speed au joueur par moment sans compter les bruits de pas des fameux Tallboys.

 

Coté game play, c’est là que tout est intéressant. Votre personnage grâce à une « Entité » qui n’est ni bon, ni mauvais, va obtenir des pouvoirs que le joueur pourra améliorer grâce à des Runes et des Charmes d’os. Mais aussi, des armes qu’il pourra améliorer en fonction de l’argent récupéré. Avec le menu déroulant du joystick ou les touches rapides, c’est franchement très pratique pour la sélection. Pour l’épée, elle sera toujours dans votre main droite. Libre à vous de tout utiliser… ou pas.

 

[JEUX VIDEO] Dishonored


Pour le reste, cela se joue par chapitre dans un lieu différent avec une mission. Votre objectif : tuer une cible, bah oui, faut pas oublier vous êtes devenu un assassin. Mais libre à vous de la tuer ou non. De vous faire voir ou pas. Et c’est là que tout devient captivant, dans chaque mission un objectif principal et facultatif. Mais avec diverses méthodes pour y arriver. Libre au joueur d’y aller en mode bourrin (Comme j’ai fait en tuant presque tout le monde) ou choisir d’y aller comme une ombre sans se faire repérer (Et croyez-moi, ce n’est franchement pas évident). Les personnages de l’histoire vous proposeront deux méthodes pour votre objectif, la seconde étant toujours non létale. Mais vos actes auront des conséquences, le cœur dans la main vous dira la vérité !

 

Quant à l’histoire qui recoupe un peu comment le joueur compte s’y prendre, vous apprendrez bien sur la vérité au fur et à mesure de votre progression. Et j’avoue qu’on prend tellement plaisir à jouer que le changement radical à la seconde moitié du jeu refroidit grandement. C’est franchement bien trouvé. L’histoire peut sembler simple, les missions presque toujours répétitives, mais les lieux, la manière de jouer cassera largement ce côté qui peut sembler linéaire.

 

[JEUX VIDEO] Dishonored


C’est un jeu auquel je jouerais une deuxième fois avec plaisir, rien que pour accéder à des endroits mais d’une manière différente et voir quelles conséquences cela peut avoir dans l’histoire.

 

Mon seul bémol, serait le nombre de documents trouvés dans les chapitres. On a l’impression, par moment, de passer son temps à lire. Certes cela nous permet dans apprendre un peu plus sur l’univers qui nous entoure, mais pour le coup, j’aurai préféré un système à la Fallout 3 ou FNV.

Concernant la fin, mon deuxième petit bémol, je m’attendais à quelque chose de plus poussé, trop rapide à mon gout pour un scénario aussi riche.

 

Bref, un jeu qui offre son lot de surprises, très agréable. Et qui laisse le joueur avec un arrière-gout de « revenez-y » en se disant : Et si j’avais fait ça ?

 

8

Repost 0
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 10:00

 

[JEUX VIDEO] Game Of Thrones

 

Game of Thrones est un jeu vidéo développé par Cyanide. Il s'agit d'un jeu de rôle basé sur la série de romans de George R. R. Martin : Le Trône de fer (A Song of Ice and Fire en version originale).

 

Cyanide avait commencé à développer le jeu avant que HBO n'annonce sa série. Un partenariat a été passé entre le studio et la chaîne pour prêter aux personnages faisant leur apparition dans le jeu la voix des acteurs de la série. Le jeu est un spin-off de l'histoire originelle pour se tourner vers deux personnages inédits : Mors et Allester.

 

Sortie: 7 juin 2012.

Genre : Jeu de rôle.

Mode de jeu : Solo.

Support : PlayStation 3, PC (Windows), Xbox 360.

Editeur : Focus Home Interactive(EU) - Atlus(USA)

Développeur : Cyanide Studio.

 

 

Histoire

----------------------------------------------------

Game of Thrones  propose une histoire parallèle à celle des romans. Pendant que toute la trame connue du premier livre se déroule, nous est racontée l'histoire d'Alester Sarwick, un prêtre rouge, et de Mors, un frère de la Garde de Nuit. Deux personnages que tout sépare, le premier est le fils aîné du seigneur de Puysaigues, vassal des Lannister, et tentera de redonner leurs lettres de noblesse à ses terres, le second est un frère de la Garde qui a abandonné sa famille après la Guerre de L'Usurpateur. Mors et Alester se retrouveront malgré eux plongés dans les complots qui font rages à la cour.

 

 

 

 

Ma critique

----------------------------------------------------

Plutôt la mort que la souillure !

 

Trophées : 87 %

 

Il faut savoir que je ne suis pas une adepte de jeux vidéo adaptés de séries ou autres. J’ai toujours l’impression de jouer une pâle copie de l’histoire du film ou de la série. Donc, quand j’ai entendu la sortie du jeu Game Of Thrones, je me suis dit : Ce sera sans moi ! Eh bien, il y a que les cons qui ne changent pas d’avis, il aura fallu quelques critiques et me mettre le jeu sous le nez pour me laisser tenter. Et heureusement ! Je serais passé à côté d’un bon jeu, je dis bien « Bon » !

 

Nous voilà donc plongé, dans une histoire qui commence un tout petit peu avant la 1ère saison de Game of Thrones jusqu’à la fin de cette dernière. Donc, contrairement à beaucoup de jeux de ce type, nous n’incarnons pas des personnages principaux de Game Of Thrones (Certes, on verra la Reine Cercei et Varys). Mais, ici, on incarne Mors, un membre de la Garde de Nuit adepte des armes, zoman hors pair et Alester, prête rouge, utilisant la magie de R’hllor et plutôt à l’aise avec la langue qu’avec une arme.

Le joueur incarne par chapitre soit Mors, soit Alester et il s’apercevra qu’au fur et à mesure leurs destins sont liés.

 

[JEUX VIDEO] Game Of Thrones


Côté graphisme, ce n’est pas un jeu avec des graphismes bluffant mais les fans de la saga apprécieront les clins d’œil et le choix de la musique.

 

Parlons plutôt, du côté game play qui pourrait en déstabiliser plus d’un. Car ayant l’habitude de jouer en difficile, j’ai tenté et j’ai vite changé d’avis pour descendre le niveau en facile… Car impossible de m’en sortir surtout avec Mors au début et je ne vous parle même pas d’Alester sur la fin (J’ai d’ailleurs pour ce dernier fini par lui mettre une épée au lieu d’un arc, la spécialité que je lui avais choisie à la base).

Car voilà, les deux personnages ont des techniques différentes en fonction de vos choix. Mors est adepte du corps à corps tandis qu’Alester au combat à distance (Je vous déconseille de faire comme moi, de prendre l’arc, car sincèrement la moitié des ennemis font du corps à corps ce qui rend la spécialité inutile face à ce type de combat). Ça parait rien au début mais arrivé vers la fin ça complique grandement ! Surtout lors des combats, vous avez la possibilité de choisir tel ou tel type d’actions (Des sortes de combos) pour le combat mais avec une caméra qui a tendance à cacher le personnage principal sans savoir sur qui il tape ; conclusion vers la fin, j’ai fini par laisser en « mode automatique » tellement ça m’a saoulé.

Pour le reste, cela consiste à aller d’un point A à un point B, avec quelques bonus si on utilise le chien de Mors (qui offre une approche différente du jeu par moment) ou le pouvoir d’Alester.

 

[JEUX VIDEO] Game Of Thrones


Bref, vous l’aurez compris ce n’est pas dans le game play qu’on trouve son compte pour ce jeu. Vous aurez effectivement des quêtes secondaires simples, mais ça m’a valu d’en louper une quand même et une autre d’avoir tout simplement un fou rire sur mes choix (Notamment celle de Recruteur pour la Garde de Nuit !).Vos choix dans les discours auront des conséquences mais contrairement à certains RPG, j’ai trouvé que c’est vers la fin du jeu que cela a le plus d’impact, non au début. Car pour le reste, les choix des discours apporteront des « traits » spécifiques aux personnages. J’ai quand même loupé un discours avec les prêtes rouges (Enfin je pense ?!) car tout le long du jeu, je me suis demandé à quoi ils servaient ?!  Et le comble, j’ai réussi à tuer un personnage sans le tuer, sans le vouloir dans une quête, j’ai sauté une étape en allant directement au point B. Conclusion, les dialogues m’annonçaient que j’avais tué le personnage sans que je l’ai rencontré (Vive les sauvegardes pour recommencer XD)

 

Alors pourquoi dire que le jeu est bon ? C’est tout simplement l’histoire : on retrouve tout de Game Of Thrones. C’est vraiment là, le point fort du jeu ! On sent la patte de George R.R. Martin (Qui fait son apparition dans le jeu d’ailleurs) derrière le jeu et je pense que c’est surtout ça qui le sauve. Nos deux héros sont torturés, rien ne leurs est épargné, le joueur est pris par les émotions… Et au fur et à mesure du jeu, on prend plaisir à trouver les documents qui racontent l’histoire du royaume et on en apprend un peu plus. Et même, on apprend des choses qui, pour certains, ne semblaient pas évident notamment je pense au personnage de Varys.

 

[JEUX VIDEO] Game Of Thrones


En résumé, une histoire riche, intéressante avec des personnages hauts en couleur mais un système de game play qui mériteraient d’être beaucoup plus poussé. Un jeu que je conseille pour les fans de la saga, les autres gamers n’y trouveront pas forcément leurs comptes ! Et moi je dis : Vive Mors !

 

6

Repost 0
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 09:00

[JEUX VIDEO] The Last of Us

 

The Last of Us (littéralement Les Derniers d’entre nous) est un jeu vidéo d’action-aventure en vue objective de type survie développé par Naughty Dog et édité par Sony Computer Entertainment sur PlayStation 3 sorti le 14 juin 2013.

 

Il prend place dans un univers post-apocalyptique après une pandémie provoquée par un champignon appelé le cordyceps. Les deux personnages se nomment Joël (personnage incarné par le joueur) et Ellie, qui doivent survivre ensemble.

 

Sortie: 14 juin 2013.

Genre : Action-aventure, survival horror.

Multijoueur : Un joueur, multijoueur.

Support : PlayStation 3.

Editeur : Sony Computer Entertainment.

Développeur : Naughty Dog.

 

 

 

 

 

Histoire

----------------------------------------------------

Un soir, alors que la banlieue de Boston et Joël, notre héros, s'endorment, le monde bascule. Une attaque bactériologique, dont l'agent est dérivé du champignon parasitique cordyceps, change les hommes en bêtes sauvages et en immondes mutants, capables de transformer leurs proies contaminées moins de 48 heures après un contact. Notre civilisation s'effondre. Rideau.

 

Vingt ans plus tard, nous retrouvons Joël et son "associée", Tess, devenus pros de la contrebande dans un monde découpé en zones de quarantaine, où la nature a repris ses droits dans les lieux abandonnés et en ruine et où le simple fait d'entrer dans une zone proscrite vous vaut une balle dans la tête de la part des militaires. Un monde où sévit la faction terroriste des Lucioles, sans doute responsable de l'épidémie. Agonisante, elle réalise encore quelques coups d'éclat explosifs. Après un deal d'armes qui tourne mal, Joël, devenu grincheux, suspicieux et quasi solitaire, va devoir se coltiner la petite Ellie, 14 ans, que les Lucioles veulent absolument faire sortir de Boston. Ensemble, ils devront traverser une Amérique dévastée où pullulent les infectés, les parias et les milices.

 

 

Ma critique

----------------------------------------------------

C’est l’histoire d’un mec mal rasé qui tape sur des gens malades…

Trophée : 41 %

 

Le jeu le plus attendu de cette année avec bien sûr celui de « Tomb Raider », « The Last of Us » sorti tout droit du studio Naughtydog (Connu pour sa trilogie à succès « Uncharted », dont je parlerai dans un autre article). Ici, au lieu de nous faire du grand spectacle à la sauce Hollywoodienne, le studio lance le pari de nous servir aux petits oignons un jeu au style dramatique dans une ambiance survival horror. Le pari est réussi pour ma part !

 

[JEUX VIDEO] The Last of Us


Un petit résumé de l’histoire sans trop spoiler : nous incarnons Joël qui a plus de 40 ans, 20 ans après l’épidémie et il doit faire une livraison, un colis spécial puisqu’il s’agit d’une jeune adolescente : Ellie, 14 ans pleine de vie et qui a son lot de… comment dire : de blagues (Qu’est-ce qu’un Chalumeau, un dromaludaire à 2 bosses !) mais aussi un caractère bien trempé ! Je n’en dirais pas plus pour ne pas révéler les ficelles de toute l’histoire. Mais dès les premières minutes du jeu, on est pris totalement dans l’intrigue, jusqu’à même verser la petite larme car effectivement le jeu ne vas pas être de tout repos. On traversera l’Amérique durant les quatre saisons, ce qui offre tout le long du jeu, des vues magnifiques sur des paysages à couper le souffle. Mais face à de telles beautés, il faudra lutter pour survivre, se battre contre les infectés (‘tain de colosse et de claqueurs), mais surtout se battre contre les autres survivants. Et c’est là que tout se complique et que le joueur rentre totalement dans l’histoire tant par ce qu’il voit et entend, mais aussi par la difficulté que le nouveau monde apporte à la race humaine. Naughtydog est vraiment un champion pour raconter des histoires.

 

[JEUX VIDEO] The Last of Us


Côté gameplay, c’est très fluide, les personnages sont très réalistes et on peut même désactiver le coté gore du jeu (Chose que je n’ai pas fait !). Pour les fans d’uncharted, ils vont être surpris, car ici, les munitions se feront rares (Surtout en mode difficile, niveau auquel j’ai joué) et il faudra faire de l’infiltration au lieu d’y aller comme un bourrin. Car en fonction de ce que vous choisissez comme arme, les ennemis se comporteront différemment. Donc à vous de choisir la bonne méthode ! Et un conseil, que même le vendeur en magasin vous dira : garder espoir car les 2 premières heures du jeu sont difficiles ; dès la sortie de la ville se sera un poil plus simple. Il y a quelques nouveautés (Qui, par moment, font penser au dernier « Tomb Raider ») : vous aurez la possibilité de confectionner vous-même vos objets (trousses soins, bombes…), en ramassant des matériaux et le mode écoute (très pratique) qui fait encore penser au dernier « Tomb Raider ». Mais attention : malgré quelques ressemblance au dernier « Tomb Raider », les personnages secondaires, ici, ne sont pas des boulets, surtout Ellie qui apportera son lot de surprises et le joueur aura la possibilité de la jouer.

 

[JEUX VIDEO] The Last of Us


Mais je noterais quelques défauts (bugs) dus au fait que le jeu pousse la limite de la console. Les voix sont en décalage, j’ai dû activer le sous titrage pour le coup. Un autre bug m’a valu de recommencer un chapitre (Le premier de la saison Hiver) car un ‘tain de son m’a pété dans la gueule si je puis me permettre. Et pareil pour le multijoueur, des déconnexions et des bugs lors de la confection d’objets. Et surtout le jeu est très linéaire, il faut aller d’un point A au point B, certains chemins ne sont pas accessibles, ce qui est bien dommage. Par contre, on peut enfin nager ce qui laisse présager un Uncharted 4 avec des niveaux dans l’eau ?!

 

[JEUX VIDEO] The Last of Us

 

Pour la bande son, faite par Gustavo Santaolalla, c’est un petit bijou qui apporte au jeu une certaine douceur. Car effectivement le coté dramatique tient une bonne place dans le jeu et pour le côté gore, le joueur n’est pas épargné. Beaucoup de moments plein d’émotions, qui permettent au joueur de s’attacher aux deux personnages. Par moments aussi, les chasseurs vous n’aurez qu’une envie, c’est de leurs bousiller leurs sales gueules. Mais aussi, des moments plein de rires comme un certain passage dans la voiture ! J’étais bien mort de rire, sacrée Ellie !

 

[JEUX VIDEO] The Last of Us


Vous aurez aussi quelques objets à ramasser, contrairement à Uncharted, certains objets seront utiles (Lettres, magnétophones…) pour trouver des planques par exemple. Mais aussi, vous permettront de comprendre dans quel monde évolue Joël et Ellie, en rassemblant les pièces du puzzle. Et c’est ça toute la qualité de Naughtydog : il raconte une histoire dans d’autres histoires.

 

Ma déception, car il y en a une, c’est pour la dernière saison, très courte et sans beaucoup de claqueurs. Et la fin, sans trop spoiler, laisse donc envisager une suite (j’espère, car sinon ma note risque de prendre un sacrée coup !). J’ai tenté, à la fin du jeu de faire une nouvelle partie plus en mode difficile, pensant qu’elle offrait une fin alternative : elle vous permettra juste d’améliorer vos compétences aux max et de trouver certains objets.

 

[JEUX VIDEO] The Last of Us


Concernant le mode multijoueur, j’ai trouvé très innovant le système de point. Vous avez un camp, avec des survivants et il faut éviter les infectés en gagnant donc des parties. Un peu compliqué au début de s’y retrouver. Et vous aurez le choix d’incarner, Les Lucioles ou Les Chasseurs. Pour ma part, je suis encore au niveau Luciole. Etant en plein mode multijoueur d’Uncharted, je n’ai pas poussé à fond le mode multijoueur de The Last Of Us. Ce qui explique aussi le pourcentage de trophées.

 

[JEUX VIDEO] The Last of Us


Bref, un jeu d’une excellente qualité aussi bien graphique que scénaristique. Certes quelques petits défauts mais cela laisse envisager une nouvelle trilogie pour Naughtydog ! Je le recommande grandement !!!!

 

10

 

 ne voulant pas la descendre par rapport à « Tomb Raider ».

Repost 0
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 15:29

[JEUX VIDEO] Ratchet et clank Trilogie HD

 

Afin de célébrer dignement leur 10ème anniversaire, Ratchet & Clank font leur grand retour au sein d'une trilogie réunissant leurs trois premières grandes aventures de l'époque PlayStation 2, entièrement remastérisées en haute définition.

 

Cette collection HD profite ainsi d'un affichage Full HD et du support 3D, le tout à 60 images/seconde, et intègre également des Trophées ainsi que... le mode multijoueurs en ligne tant acclamé de R&C 3 !

 

Sortie: 29 juin 2012.

Genre : Plates-formes, tir objectif.

Multijoueur : 1 à 2 joueurs hors-ligne, 2 à 8 joueurs en-ligne.

Support : PlayStation 3.

Editeur : Sony.

Développeur : Idol Minds / Insomniac Games.

 

 

Histoire

----------------------------------------------------

L'histoire du jeu suit Ratchet, un anthropomorphe, et Clank, un robot, qui se sont rencontrés sur la planète natale de Ratchet. Clank découvre que Drek, le président de la race des blargs envisage de créer une nouvelle planète pour sauver son espèce, entraînant la destruction des autres planètes de la galaxie. Le robot persuade Ratchet de l'aider dans sa quête et trouver de l'aide auprès du capitaine Qwark, mais ils découvrent rapidement qu'ils doivent sauver la galaxie par leurs propres moyens.

 

 

 


Ma critique

----------------------------------------------------

Trophée =  Les 3 à 100 %

 

Cela fait pas mal de temps déjà que j’ai terminé la saga sur PS3. Je ne connaissais que le 2ème opus sur PS2 car j’avais du mal à trouver le 1 et le 3 dans le réseau d’occasion. Pour souffler les 10 ans de la saga, la boite de développement sort The Ratchet & Clank Trilogy qui est  une compilation des trois premiers volets de la série sortis sur PS2. Pour l'occasion, ils ont été revisités en HD et sont compatibles avec les trophées et la 3D stéréoscopique.

 

[JEUX VIDEO] Ratchet et clank Trilogie HD


Ratchet et Clank de la boite de développement « Insomniac Games », le Lombax mécanicien et le petit robot Clank est un duo très sympathique. Le scénario n’est pas très bien compliqué et recherché. Le 1er se base sur la rencontre de nos deux héros luttant contre un vilain pas beau, le second dans la même catégorie et le troisième aussi. Bref, un scénario pas très innovant mais pour du Pegi 7, on ne demande pas plus.

 

Pour l’univers, le jeu se déroule dans un univers de science-fiction futuriste, à l'échelle d'une galaxie. Ratchet et Clank voyagent de planète en planète et parcourent des environnements variés.

 

[JEUX VIDEO] Ratchet et clank Trilogie HD


Si certains sont fan de cette saga tout comme moi (alors que le jeu est tout simplement un jeu de plateforme très linéaire), c’est tout simplement pour le nombre de gadgets et d’armes disponibles (D’ailleurs on se demande où le Lombax planque tout cet attirail !). Le jeu est très fun, il propose divers jeux en fonction des planètes, courses overboard, courses de vaisseaux et pleins d’autres choses qui cassent ce côté très linéaire. Même dans le 3ème opus, nous avons la possibilité de jouer à des mini jeux en 2D version arcade (Un pur bonheur !) Mais le principal intérêt est le shoot d’ennemis pour récupérer un max de boulons pour pouvoir améliorer et acheter d’autres armes diverses et très fun ! Sans oublier, bien sûr, de récupérer les fameux 40 boulons (Les plus gros) et obtenir les 30 points de compétence qui vous permettront de débloquer des options et surtout, pour ma part, les galeries et les vidéos du studio.

 

« Insomniac Games »ne manque pas d’humour, non seulement elle tourne par moment les ennemis en ridicule, mais dans le 3ème volet, il y a énormément de sous-entendus que seuls les adultes peuvent comprendre, ça prête à sourire par moment ! Et à chaque volet, une arme assez fun fait son apparition : Morpho-Rayon (Qui transforme vos ennemis en poulets), Moutonator (Qui transforme vos ennemis en moutons, ma préférée !) et le Canardator (Qui transforme vos ennemis en canards). Mais le must, l’ultime, que tout le monde rêve d’avoir est le fameux T.E.L.T qui veut dire « T'Éclater La Tronche » tout est dit dans la traduction XD.

 

[JEUX VIDEO] Ratchet et clank Trilogie HD


Il faut savoir aussi qu’il y a eu une collaboration avec une autre boite bien connue « Naughty Dog » (Jak and Daxter, Uncharted). Le studio de développement « Naughty Dog » propose alors à « Insomniac Games » d'utiliser le moteur de leur dernier jeu, « Jak and Daxter : The Precursor Legacy », à la condition que la société de « Ted Price » partage les améliorations qu'elle lui apportera. « Insomniac Games » accepte et développe la technologie du moteur de jeu, tandis que certains moteurs de rendus très importants sont développés par « Naughty Dog ». D’où le fait de voir dans cette saga certains clins d’œil à Jax and Dexter et de même dans ce dernier à Ratchet and Clank.

 

Concernant les trophées pour avoir les 3 à 100 %, il vous faudra de la patience car c’est long, très long. Non seulement obtenir les 30 points de compétences et les 40 boulons ne sont pas facile mais tous les trophées, il faudra être patient et surtout garder son calme. J’ai quand même dû utiliser un glitch pour le 1er jeu car je n’avais pas envie de passer des heures. (On y passe quand même pas mal de temps XD)

 

Bref, que dire de plus, cette saga est vraiment pour se détendre, très fun et de passer de très bons moments, ce n’est pas compliqué et sincèrement par moment ça fait franchement du bien ! Par contre, je n’ai pas joué en mode multi-joueurs vu déjà la longueur de la saga !

 

J’ai actuellement en attend « Ratchet et Clank Opération Destruction » et « Ratchet et Clank QForce » pour voir le rendu sur la PS3 et le coté graphique des méchas.

 

7

Repost 0
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 12:34

[JEUX VIDEO] Tomb Raider (Reboot)

 

Tomb Raider est un jeu vidéo d'action-aventure développé par Crystal Dynamics et édité par Square Enix, sorti le 5 mars 2013 sur PlayStation 3, Xbox 360 et sous Windows.

 

Le jeu est un reboot de la série, il n'entre pas dans la chronologie des épisodes publiés avant lui.

 

Sortie: 5 mars 2013.

Genre : Action, aventure.

Multijoueur : Solo et multijoueur.

Support : PlayStation 3, Xbox et PC.

Editeur : Square Enix.

Développeur : Crystal Dynamics.

 

 

Histoire

----------------------------------------------------

Dans ce renouvellement de la série, on retrouve une Lara très jeune, vulnérable. Elle part pour sa première expédition avec un groupe d'amis et collègues (Liam, Steph, Grim, Victor, Conrad Roth, Samantha Nishimura, Reyes, Dr. Whitman, Jonah et Alex) à bord de l'Endurance, un navire d'exploration moderne. Persuadée que le Royaume perdu de Yamatai, autrefois gouverné par la légendaire Reine-Soleil Himiko, se trouve quelque part dans le "Triangle du Dragon", un archipel reculé au sud du Japon connu pour ses violentes tempêtes, Lara convainct le capitaine du navire d'en prendre le cap. Mais pris dans une tempête, le bateau s'échoue sur une île. Lara doit alors retrouver ses compagnons et organiser sa survie dans un environnement hostile et inquiétant.

 

 

 

 

Ma critique

----------------------------------------------------

Trophées = 82% (Toujours en cours d’évolution).

 

Ah, je l’attendais avec impatience ce jeu, étant une grande fan de la saga, je voulais savoir comment ils allaient traiter les jeunes années de Lara. Du coup, on m’a offert la version « Combat Strike » car il faut le préciser dans ce volet, il existe 3 versions : La première la version « Explorateur », la seconde « Combat Strike » et la dernière « Survival ». La particularité est tout simplement pour le mode multi-joueurs, je reviendrais plus tard dessus.

 

Alors pour la petite histoire tout commence par : Lara Croft a 21 ans, fraichement diplômée de l’université et participe à sa première expédition à la recherche de la civilisation perdue de Yamatai. Son navire de recherches, l’Endurance, subit une violente tempête et fait naufrage. Lara est projetée dans la mer en furie. Elle échoue sur une île mystérieuse, sans la moindre ressource et peu de chances d’être secourue. Son équipage est éparpillé et pourchassé par un groupe d’autochtones hostiles et Lara doit affronter ses peurs et aller de l’avant si elle veut avoir une chance de survivre.

 

[JEUX VIDEO] Tomb Raider (Reboot)

 

Il faut le dire dès la première cinématique du jeu, graphiquement c’est hyper réaliste, on plonge dans l’ambiance d’un film. Et dès que l’on passe en mode gameplay, j’avoue que mes premiers mots furent : C’est gore ! Et oui, le « pegi 18 » est plus que justifié pour le coup, le sang qui était quasi inexistant avant, ici, on est servie. Ce qui donne un coté vraiment plus que réaliste pour le coup.

 

Alors, nous voilà embarqué dans cette île avec une Lara plus que fragile, sortant d’un nid douillet pour se trouver dans une ambiance glauque et très angoissante. Sur l’histoire, même si certains ont trouvé l’ambiance très « The Descent » (Effectivement dans les grottes géothermiques) moi, tout le long, j’avais l’impression de voir « Lost » avec ces naufragés et ces phénomènes étranges. Ça ne m’a pas dérangé, j’ai trouvé le scénario bien travaillé et fourni (Pour une fois !).

 

[JEUX VIDEO] Tomb Raider (Reboot)

 

Passons au gameplay, beaucoup de changements effectivement pour un reboot, il  valait mieux ! Une visée libre qui, au début,  crée une certaine appréhension mais on s’y fait, trouver des éléments pour améliorer ses armes (Bon point ! Fini de ramasser des armes planquées à tout va !). Et gagner de l’XP pour faire évoluer les compétences de Lara (J’ai adoré le principe). Trouver des reliques, des documents et des géocartes apportera des bonus XP, choses très bien sauf si, comme moi,  vous tomberez sur la carte au trésor en dernier alors que vous avez déjà tout trouvé XD. Quelques défis en fonction des camps vous apporteront de gros XP mais qui, des fois,  vous taperont bien sur les nerfs (Notamment pour une certaine affiche et mine XD).  Après vous avez aussi l’instinct de survie qui vous permet de voir certaines zones dont certains passages et surtout vos ennemis. (Certains y trouveront un gout de déjà vu pour les joueurs de POP). Et vous débloquerez à un moment dans l’histoire le « Voyage rapide » qui vous permettra d’aller d’un ancien camp à un autre (n’en abusez pas, j’y reviendrai plus tard). Les QTE ont changé aussi dans le système, on se fait avoir au début ^^’

Vous aurez aussi la possibilité de visiter des tombeaux (très peu) par rapport aux anciens jeux. Cela risque de choquer certains car le niveau est petit et les énigmes deviennent un poil plus dures au fur et à mesure du niveau. Ils vous permettront de gagner de XP et un élément (Des fois !) pour une nouvelle arme.

 

Parlons des armes… Et bien au début vous n’avez : RIEN ! (Non les doubles pistolets ne font pas leurs apparitions mais il y aura un bel hommage ! Chuuuuuuut !!!) Vous aurez donc au fur et à mesure des armes, en premier, le fameux arc (Qui pour moi est franchement top, d’avoir inclus une telle arme dans ce jeu, ça change !) et vous n’aurez pas le choix que de tuer du gibier pour manger (Ca choque au début, mais il faut bien manger pour vivre !), en second, le piolet alors il vous permettra de faire de l’escalade (Beaucoup plus réaliste !) et de tuer les méchants vilains pas beaux « Les solarii » ensuite arrive, plus classique, le fusil et fusil à pompe (Qui au passage ce dernier, je ne l’ai pas trouvé efficace !)

 

Le reste est bien, je ne vais pas trop spoiler (Je trouve déjà que je spoil pas mal XD), mais j’avoue que les combats sont encore une fois très réalistes, j’ai même eu peur (mdr !) en tombant sur le premier loup car je ne m’y attendais pas XD. Bref, c’est du tout bon et ça fait plaisir de jouer à un jeu digne d’un film avec une ambiance, une mise en scène et surtout une musique soignée. Beaucoup se plaignent qu’il n’existe pas de trousse soin, qu’il fait trop penser à Uncharted. Et alors ? Uncharted s’est inspiré de Tomb Raider. Une saga doit évoluer et pour un reboot, il fallait quand même une évolution ! Ici, il y a énormément de façons de mourir que la trousse de soin serait inutile et un bel hommage lui est rendu d’ailleurs. Pour les morts de Lara en petit cinématique, c’est tellement réaliste que j’ai eu quelques jours de cauchemars @_@

 

Mais il aura quelques points négatifs (Et oui il faut !)

 

Les personnages secondaires sont vraiment plus que secondaires, entre « Merci Lara, nous on se casse, tu trouves un autre chemin pour nous retrouver », l’impression tout le long du jeu qu’ils sont toujours propres et qu’ils leurs arrivent jamais de « couille ». Quoiqu’ il y aura des morts des deux côtés, et croyez-moi ça change beaucoup des autres opus.

 

Un autre point négatif c’est le fameux « Sniper ». Merci, je trouve cela vraiment à chier comme sniper. Si c’en est un ?!?! XD

 

Et j’ai eu le droit à un beau bug du jeu, il m’ait arrivé en revenant du bunker de faire une fausse manip et donc de louper une cinématique. Conclusion : à chaque fois que je revenais du bunker, les autres amis de Lara avaient disparu sauf leurs armes qui étaient suspendues en l’air dans le vide. Sans compter l’Endurance qui avait disparu sauf les cales et les cordes quand on revenait au bunker @_@


Et le dernier pour le moment qui concerne cette fois ceux qui comme moi ont acheté le jeu en zone 2, n’essayez pas d’aller dans la partie Square Enix en page d’accueil du jeu cela ne fonctionnera pas, il est disponible que pour la zone Amérique…

 

[JEUX VIDEO] Tomb Raider (Reboot)

 

Et pour finir sur le jeu, le mode multi-joueurs, beaucoup critiqué aussi. Donc s’il existe 3 versions du jeu (Dit plus haut), c’est pour les bonus qu’ils offrent en mode multi. Chacun donc n’a pas les mêmes bonus. Par contre, par rapport en mode solo, on pourra ici piéger ses adversaires, en mettant en place des pièges et des mines ici ou là (Ma spécialité je dois le dire XD) et courir aussi très vite. Mais pour le reste, on aura l’impression de faire une partie de Counter Strike (Désolée de la référence mais je suis de cette génération !) Et du coup cela devient vite lassant et répétitif, c’est toujours les mêmes maps (Sauf que vive la DLC qui permet d’en acheter, la première a fait son apparition hier pour les joueurs de Xbox) et si vous achetez le livre de stratégies vous aurez donc toutes les bonnes planques, les armes et personnages conseillés. Du coup, je suis Niv 30, avec mon bon « Enfumeur » et ma technique est de trouver une bonne planque protégé par quelques mines posées avec soin pendant que je shoote au snipper ceux qui courent partout en bas XD.

 

C’est long comme critique hein ? XD Parlons des trophées, certains seront faciles à avoir. D’autres un poil plus dur. Ils sont répartis en mode solo et en mode multi. 3 trophées sont masqués, et pour ceux qui ont fini le jeu comme moi une semaine après sa sortie, ils auront tous loupés le fameux « Pipelette ».Le reste, si vous jouez bien, vous les aurez tous durant une partie. Sachez aussi que l’astuce est de ne pas trop utiliser les « Voyage rapide » c’est tout simplement que lorsque vous finissez le jeu à 100 % (cad trouver toute les reliques, documents et géocartes) en voulant revenir sur les 3 plus grands camps de la carte de l’île, Et bien, certains ennemis sont là dans d’autres endroits. Cela m’a valu de me faire tuer du premier coup car je m’y attendais pas. Mais vous permettra de finalisé quelques trophées manquants. Et amusez-vous à écouter les conversations des « Solarii » entre eux car une fameuse « Pépite » m’a fait rire ! J’ai beaucoup aimé ce principe car cela reste fidèle aussi à l’histoire de revoir certains ennemis.

 

[JEUX VIDEO] Tomb Raider (Reboot)

 

Voilà, c’est enfin fini ^^ J’ai franchement aimé, (Sans blague !) pour faire une critique aussi longue. L’histoire, la qualité graphique réaliste, ces paysages et sur le gameplay très fluide. Comme si je sortais de la salle de ciné après un ‘tain de bon film. Et pour finir, je retiendrais la phrase du matelot à Lara : Je ne sais pas ce qui s’est passé sur cette île, mais en vue de vos cicatrices et de votre regard, je vais vous laissez tranquille !

 

A survivor is born !

 

Bon du coup, j’ai pris l’Art Book, car les illustrations sont magnifiques et la saga Uncharted. Bah quoi ? La parité aussi ça compte  XD

 

10

Repost 0
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 10:00

[JEUX VIDEO] Little Big Planet 2

 

LittleBigPlanet 2, aussi appelé LBP 2 est un jeu vidéo de plates-formes développé par Media Molecule et édité par Sony Computer Entertainment.

Son slogan est « Un jeu de plate-forme. Une plate-forme de jeux. »

En version originale : « A plateform game. A plateform FOR games. ».

Le jeu peut être joué avec le PlayStation Move1

 

 

Sortie: 19 janvier 2011

Genre : Plates-formes, éditeur de niveau.

Thème : Aventure, création.

Multijoueur : 1 à 4 joueurs - Jeu en ligne (4 joueurs).

Support : PlayStation 3.

Editeur : Sony Computer Entertainment.

Développeur : Media Molecule.

 

 

Histoire

----------------------------------------------------

L'histoire se passe après les évènements de LittleBigPlanet, et de sa version PSP. Un aspirateur de 1300 volts, nommé le "Négativitron", apparaît dans Craftworld ("patchwork monde" en français) et aspire tous ses habitants, dont Sackboy (vous), le héros. Larry Da Vinci, chef du groupe « The Alliance », vient au secours de Sackboy. The Alliance et Sackboy doivent arrêter le Negativitron avant qu'il ne détruise Craftworld.

 

 



 

 

Ma critique

----------------------------------------------------

Trophées = 26 % (Toujours en cours d’évolution).

 

Pourquoi parler du 2 ? Tout simplement parce que le 1, je ne l’ai pas fini.(Si quelqu’un au passage à une solution pour faire le niveau « Le collectionneur » sans perdre de vie au niveau de la roue métallique, je suis preneuse).

 

Ici, on retrouve notre petit sackboy qui doit sauver patchwork monde envahi par le Negativitron. On retrouve les mêmes principes que le 1. Nous avons toujours notre Pod, on garde les mêmes décors de notre Pod, si on a le premier jeu en notre possession. Se rajoutent d’autres costumes et objets dans notre popit en fonction de notre évolution dans l’histoire. Les touches ne changent pas non plus.

 

Quelles sont donc les nouveautés ?

 

Ici, on pourra utiliser le grappin, tirer avec le créateurator, utiliser des animaux, saisir et soulever des objets (même un autre sackboy) et nous avons aussi une histoire, car dans le 1, il est juste question de visiter les pays une réelle histoire de fond. Certains défis et VS donnent aussi un côté arcade qui est bien plaisant. Le côté le plus sympa dans ce jeu est la possibilité de jouer à deux, c’est plus fun ! Contrairement au 1, jouer à deux permet une vision de la caméra plus pratique et les niveaux sont mieux pensés pour 2 joueurs ou plus.

 

Le mode histoire se termine très vite en mode 2 joueurs (Je ne compte pas : la collecte des objets et les niveaux sans perdre de vie). Chaque niveau à sa propre spécialité en fonction des nouveautés. Mon niveau préféré est celui de l’usine avec ces petits sackbot qui nous suivent partout (même si c’est chiant pas moment XD). Et il y a aussi de belles références à Star Wars et un très bon choix de musiques.

 

Le mode créer (Ma lune) (Oui car la grande spécialité et la renommée de ce jeu c’est la possibilité de créer son propre niveau et de le mettre en ligne pour les autres joueurs), rien ne change dans le fonctionnement mais beaucoup plus de possibilités.

 

Le changement sur les autocollants, c’est quand, en fonction des niveaux, certains autocollants à mettre sur un interrupteur permettent de faire le niveau d’une autre manière. Cela permet aussi de collecter d’autres autocollants qu’on ne pouvait pas atteindre la 1ère fois.

 

Malgré que le jeu soit très fun et que l’on passe de très bons moments à deux. Il y a beaucoup d’inconvénients :


  - Déjà le fait de mettre le jeu, automatiquement, je suis déconnectée du net. Le problème est qu’il y a 15 patches que je ne peux pas télécharger. Et donc impossible aussi de jouer en ligne avec la communauté. Je ne sais pas d’où vient le problème mais sur les autres jeux que j’ai actuellement, je n’ai aucun souci.


  - Des niveaux sont disponibles avec PlayStation Move, hors je n’ai pas l’outil pour pouvoir faire ces niveaux.


  - Certains niveaux en mode histoire offrent la possibilité d’être plusieurs pour collecter des autocollants. Donc, on ne peut pas finir le mode histoire à 100 % sans dépendre d’autres joueurs. Chose dommage pour ma part ! J’aime bien jouer à un jeu sans dépendre de quelqu’un d’autre.

 

Donc, un jeu très bien pour deux, très fun avec pas mal d’éclats de rire mais qui dépend trop de la communauté Little Big Planet. Ce qui est vraiment dommage !

 

26 % en trophées, c’est donc justifié par le fait qu’il faut être plusieurs pour obtenir certains trophées. D’où ma note qui peut paraitre sévère.

 

6

Repost 0
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 10:00

[JEUX VIDEO] Prince Of Persia : Les Sables oubliés

 

Prince of Persia : Les Sables oubliés est un jeu vidéo développé et édité par Ubisoft. Il est sorti le 18 mai et 20 mai 2010 sur PlayStation 3, Xbox 360, PlayStation Portable, Wii et Nintendo DS en Amérique du Nord et en Europe respectivement. La sortie sur Windows a été décalée pour juin 2010. Nouvel épisode de la série Prince of Persia, le jeu reprend l'histoire de Prince of Persia : Les Sables du temps (contrairement à son prédécesseur qui avait pris une nouvelle direction). L'histoire se situe entre Les Sables du temps et L'Âme du guerrier.

 

 

Sortie: 20 Mai 2010

Genre : Action, plates-formes.

Thème : Aventure, Fantastique.

Multijoueur : Non.

Support : PlayStation 3, Xbox 360, Windows, PlayStation Portable, Wii et Nintendo DS.

Editeur : Ubisoft.

Développeur : Ubisoft Montréal, Québec et Casablanca.

 

 

Histoire

----------------------------------------------------

Côté scénario, le Prince quittera pour un temps les terres d'Azad pour se rendre dans le royaume de son frère. Ce dernier est visiblement en proie à de grosses difficultés puisque le palais royal est assiégé par une puissante armée. Malik, le frère du prince décide alors, pour vaincre ses ennemis de libérer l'armée de Salomon, une puissante armée légendaire qui, selon Malik, pourrait facilement éradiquer l'envahisseur. Malheureusement, il se révèle que l'armée n'obéi pas à Malik et se retourne plutôt contre lui. Le prince recevra alors des pouvoirs du temps comme le retour dans le temps et la visualisation du passé qui permet de revoir l'endroit comme il était avant. Il utilisera des capacités comme courir sur les murs, grimper et utiliser les éléments pour vaincre le grand Ratash et libérer le royaume du joug de l'armée des sables.

 

 

 

 

Ma critique

----------------------------------------------------

Trophées = 94 %.

 

Il n’y a pas à dire, ça fait du bien d’avoir une bonne console pour avoir des jeux d’une qualité graphique impressionnante. Ici, on retrouve notre jeune prince dans un nouvel opus situé avant « Prince of Persia : L’Ame du guerrier » de la trilogie. Il va retrouver son frère Malik qui est envahi par un ennemi puissant. Malik va réveiller la puissante armée du roi Salomon sauf que cette dernière va se retourner contre eux n’étant pas celle qu’elle prétend. Elle va transformer le peuple en statues. Et nous voilà encore parti sauver un royaume, le prince est aidé de la reine Razia de la tribu des Djinn, elle seule connaît le moyen d’arrêter Ratash un puissant Djinn qui fut enfermé par le roi Salomon.

 

Pour le game play, c’est très appréciable de bouger dans un décor superbe. Les créateurs du jeu se sont fait plaisir ! Sans compter les nouveaux pouvoirs du prince : certes, nous avons toujours le pouvoir du temps, mais se rajoute le pouvoir de solidification (Le gel de l’eau), le pouvoir de l’éclair (Traverser rapidement un lieu), le pouvoir de mémoire (Restaurer une partie de la ville détruite) et d’autres pouvoirs encore comme givre, tornade, flamme et pierre. Tous ces pouvoirs font que, je ne le cache pas, il faut appuyer sur beaucoup de touches et surtout s’armer de patience. On retrouve le prince fidèle à lui-même, parlant seul sur les situations où il se trouve, donnant le sourire au joueur sauf qu’à l’approche du dénouement le prince parle peu, prenant conscience du choix qu’il va devoir faire. Un gros coup de cœur pour le combat final et le moyen d’atteindre ce niveau : j’ai adoré !!!! Et tout le long du jeu, j’avais l’impression que le Dahaka aller faire son come-back !


Quelques bonus s’offrent aussi à nous : on peut jouer dans une arène, elle permet l’obtention de certains trophées manquant. Uplay permet aussi de débloquer encore des bonus notamment un thème pour la PS3, mais aussi de pouvoir jouer avec Ezio (« Assassin’s creed : Revelations »).

 

Etant fan de la trilogie (voir critique -->ICI<--), je ne pouvais être que satisfaite de ce jeu, même si mon seul regret est que c’est trop court et chaud d’utiliser moult touches en fonction de l’endroit où l’on se trouve. J’ai aussi bien aimé la manière du prince de pouvoir grimper sur un mur (Même méthode que dans « Tomb Raider Underworld »). La musique aussi est très bien choisie, mais mon coup de cœur sera toujours celle de « Prince of Persia : L’âme du guerrier ».

 

Si, je n’ai que 94 % en trophées, c’est que je n’ai pas réussi à vaincre 2 fois Ratash sans prendre de coup (Peut être une autre fois !).

 

Bref, un très bon jeu ; graphiquement rien à redire, sauf trop court pour le coup.

 

8

Repost 0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 08:30

[FILM] Millenium : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes

 

Millénium, les hommes qui n'aimaient pas les femmes (The Girl with the Dragon Tattoo) est un thriller suédo-germano-britanniquo-américain de David Fincher, sorti en France le 18 janvier 2012. C'est l'adaptation cinématographique du roman Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes de Stieg Larsson. Cette adaptation est différente de Millenium, un film suédo-danois de 2009 réalisé par Niels Arden Oplev.

 

 

Histoire

----------------------------------------------------

Mikael Blomkvist, brillant journaliste d’investigation, est engagé par un des plus puissants industriels de Suède, Henrik Vanger, pour enquêter sur la disparition de sa nièce, Harriet, survenue des années auparavant. Vanger est convaincu qu’elle a été assassinée par un membre de sa propre famille.

Lisbeth Salander, jeune femme rebelle mais enquêtrice exceptionnelle, est chargée de se renseigner sur Blomkvist, ce qui va finalement la conduire à travailler avec lui.

Entre la jeune femme perturbée qui se méfie de tout le monde et le journaliste tenace, un lien de confiance fragile va se nouer tandis qu’ils suivent la piste de plusieurs meurtres. Ils se retrouvent bientôt plongés au cœur des secrets et des haines familiales, des scandales financiers et des crimes les plus barbares…

 

 


 

Ma critique

----------------------------------------------------

Bon, j'ai fait un effort pour regarder le remake de Millénium version américaine. C'est très difficile de regarder un film quand on a déjà lu le  livre et que les personnages ont pris vie dans nos têtes. Enfin, c'est mon avis.

Mais le pire est de regarder un remake du 1er film en l'espace de peu de temps. Certes, les cinéastes ont trouvé un bon filon mais quand même…

 

Bon, aux premières minutes on est déjà bluffé par la qualité du générique du début du film, mélange de 3D avec une musique superbe. A la fin j'avais l'impression d'avoir visionné un clip… Esthétiquement c'était très beau.

 

Ensuite, pour le film, je dois dire que pour comparer, l'actrice Noomi Rapace ne peut pas être remplacée. J'ai trouvé que dans le 1er film, le rôle de Lisbeth Salander lui allait comme un gant. Alors qu'ici, j'ai trouvé que l'actrice Rooney Mara faisait pâle figure à côté. Concernant l'histoire, les Américains ont pu rattraper des erreurs signalées dans le premier. Je parle par exemple des personnages qui avaient été oubliés dans le 1er film, notamment la fille de Super Blomkvist mais aussi d'autres personnages. Après, je dois dire que l'avantage de ce film est qu'ils l'ont rendu beaucoup plus sombre que le premier, la musique aide beaucoup aussi à mettre dans l'ambiance vu que dans la 1ère version, elle est inexistante. Ils ont centré le film sur les recherches ce qui n'est pas un mal. Par contre encore une fois et je ne comprends pas, la fin n'est toujours pas fidèle au livre.

 

Je ne reviendrai pas encore sur l'histoire de fond je l'ai déjà dit (Voir critique La Saga Millénium ) car cela revient en tout point à ma 1ère critique. Et puis, j'avoue que j'aime beaucoup la 1ère version. Mais un mix des 2 serait le top du top. Et puis, ce n'est vraiment pas évident de donner un avis qui soit surtout objectif quand on a adoré l'histoire en  livre, on s'attend toujours à quelque chose de génial quand on regarde le film. En tout cas, cela ne change en rien sur un point, j'ai vraiment un gros coup de cœur pour Lisbeth.

 

6-copie-1.gif

Repost 0
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 08:30

[JEUX VIDEO] Diablo 3 Béta Test

Diablo III est un jeu vidéo de Hack and slash (également appelé Porte-monstre-trésor), en cours de développement et d’édition par Blizzard Entertainment, dont la sortie est prévue le 15 mai 2012. Il est la suite de Diablo et Diablo II. Le jeu a été annoncé le 28 juin 2008 lors de la Worldwide Invitational 2008 se déroulant à Paris.

 

Sortie : 15 Mai 2012

Genre : Hack and slash.

Thème : Medieval, Fantastique, Dark fantasy.

Multijoueur :Oui.

Support : PC / MAC

Editeur : Activision Blizzard

Développeur : Blizzard Entertainment.

 

[JEUX VIDEO] Diablo 3 Béta Test 


Histoire

----------------------------------------------------

Le jeu prend place dans Sanctuaire, le monde de type dark fantasy de la série des Diablo. Quelque vingt ans auparavant, une poignée de héros anonymes ont sauvé ce monde dans Diablo II. Les guerriers ayant survécu au massacre des armées des enfers sont devenus fous suite à leurs actions et c’est une nouvelle génération de héros qui doit faire face aux forces du mal menaçant le monde de Sanctuaire. Les joueurs auront l’opportunité de visiter des lieux familiers tel Tristram.

 

[JEUX VIDEO] Diablo 3 Béta Test


Ma critique

----------------------------------------------------

Démon Hunter Féminin.

Niveau : 10.

Strength : 17.

Dexterity : 37.

Intelligence : 18.

Vitality : 31.

Armor : 219.

DPS : 22.47

 

[JEUX VIDEO] Diablo 3 Béta Test

 

Bon, je vais vous parler de la béta de Diablo 3, vu que j'ai eu l'occasion de la tester. Pour information, le jeu sortira le 15 mai 2012. Pour ceux qui ne le savent pas encore, je suis une pure accro de cette saga. Donc pour commencer, j'ai pris le personnage Féminin du "Chasseur de Démon". L'avantage de ce troisième opus est qu'on a la possibilité de choisir le sexe de la classe que l'on veut : Barbarian, Demon Hunter, Monk, Whitch Doctor et Wizard. De plus, on peut aussi passer en mode "Harcore Hero", si on meurt on ne peut plus jouer avec ce héros (Je n'ai pas testé XD, mais par contre le système où notre personnage meurt est revu aussi en mode normal.). Et puis lors de la création du personnage, le petit plus est que l'on peut personnaliser sa bannière (Les autres options se débloquent au fur et à mesure du jeu).

 

Alors, me voilà partie dans l'histoire, je vous laisse imaginer les "Wouah ! "à tout va. Car effectivement graphiquement c'est beau ! On l'attendait depuis 12 ans, c'est long effectivement d'attendre mais punaise quand on joue on est heureux !

 

Donc, me voilà partie à la chasse de ce bon vieux Diablo. Le "Nouveau Tristram" avec ses marchands, ses quêtes. Sur le principe les fans de la saga ne seront pas perdus. Par contre quelques petites choses ont changé notamment pour revendre ses armes, faut gagner du niveau pour les débloquer. Ensuite, on se balade à taper du démon et faire les quêtes. Et j'avoue que cela fait franchement plaisir. Au niveau des décors, c'est beau et on peut le comparer au jeu Torchlight en largement mieux bien sûr ! On peut se servir cette fois des décors pour taper du démon (Comme faire tomber des gros chandeliers sur leurs gueules) Car plus on les tue d'un coup en groupe, plus on gagne de l'XP. Pareil si on casse les décors. En tout cas tout est revu, la barre du menu est très belle et offre une qualité graphique très 3D. Les touches n'ont pas changé. Et l'inventaire est largement plus grand (Car il avait été largement critiqué dans le 2). Question tenue, beaucoup plus d'éléments entrent en compte ce qui est largement plus appréciable. Quand on passe un niveau, c'est largement beaucoup plus clair et pratique. Et un gros point positif pour moi, la carte qui est maintenant en haut à droite de l'écran, qui permet de pouvoir se déplacer en toute tranquillité (Fini d'appuyer sans arrêt sur la touche TAB). Ah aussi, les fameux portails, comme toujours (je me répète XD) beaucoup plus classe et surtout qu'ensuite il s'intégrera à votre menu (Le portail de ville).

 

Bon, je ne vais pas en dire trop, il faut que vous découvriez par vous-mêmes. J'ai fini la béta au niveau 9. Mon niveau 10 est dû au fait que j'ai testé le jeu sur le réseau (D'un point de vue personnel, je préfère en solo).

 

D'un point vue Gamer, j'ai toujours pris un personnage avec un arc. Cette fois-ci, j'ai tenté à l'arbalète à une main. J'avoue que question jouabilité c'est vraiment cool, les tirs sont plus rapides et j'ai fini la béta avec une arbalète qui créait des dommages par le feu et j'avoue que le résultat était largement plus que satisfaisant ^____^

 

Et puis bon, que rajouter de plus de plus ? Des bonus un peu partout qui font qu'on découvre le jeu dans les moindres recoins (Et toujours les clins d'œil aux jeux précédents). Ils ont vraiment bien peaufiné le truc. Même la création des armes et tenues magiques a été revue. Les nouveaux compagnons de route aussi.

 

Sinon, la seule chose qui m'a gênée est que la béta est en anglais donc pas évident des fois de tout comprendre. Mais bon vu le système des quêtes franchement là, c'est un bonheur absolu ! Et la musique, dès qu'on l'entend on sait où l'on est ^___^

 

Et puis bon mon perso, il claque quand même, sa tenue, sa démarche fait très classe ! Quand il fait son tir de flèche illimité (Ahaha, c'est le pied *_*, oui le retour des flèches illimitées)

 

Bon, je ne sais pas quoi ajouter d'autre, car le but est aussi de vous donner envie, non ? Bref, j'attends le 15 mai pour l'avoir chez moi et aller casser la gueule à ce bon vieux Diablo *_*

 

10

Repost 0

Le Territoire de Fauve

Il y a actuellement



Visites totales :

 

 

 

 

Fauve - Photographie - Flickriver