Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 10:00

[BD] La Grande Evasion : Biribi de Sylvain Ricard, Olivier Thomas et Christophe Araldi.

 

Année : 2012.

Scénariste : Sylvain Ricard.

Dessinateur : Olivier Thomas.

Coloriste : Christophe Araldi.

Edition : Delcourt.

Genre : Historique.

Tome : Tome 1. 8 tomes. Série en cours.

 

 

Histoire

-------------------------------------------------

Maroc, 1898. Biribi, lieu oublié de tous où s'entassent les soldats condamnés par la cour martiale. C'est dans un de ces camps que le prisonnier Ange Lucciani, ex-souteneur corse, est transféré. Très rapidement pris en grippe par le chaouch qui règne en maître absolu dans ce bagne, il n'entrevoit qu'une possibilité : se faire la belle. Mais on ne quitte pas aussi facilement cet enfer à ciel ouvert...

 

 [BD] La Grande Evasion : Biribi de Sylvain Ricard, Olivier Thomas et Christophe Araldi.

 

Ma critique

-------------------------------------------------

Une collection qui propose 8 albums racontant des évasions parfois réelles parfois de la pure fiction.


Le premier tome commence avec le scénariste Sylvain Ricard (Kuklos…) et Olivier Thomas au dessin (Dos à la mer...) sous la couleur de Christophe Araldi.


L’histoire concerne ici Biribi, un ensemble de compagnies disciplinaires pour les militaires condamnés par la cour martiale. Situé en Afrique du nord, ici cela se passe au Maroc à Dar Bel Hamrit. Le héros est Ange Lucciani, un ex souteneur corse portant un tatouage qui, dans le contexte, fait attrait de dérision « Tout me fait rire ». Ange n’a pas trop envie de croupir ici, et au fur et à mesure, on le comprend. Torture, humiliation, les prisonniers de ce bagne sont traités comme des animaux (Et encore !) sous la main de fer de la Châtaigne (On a bien envie de lui en foutre une au passage).


Niveau historique, tout est respecté : on reconnaît bien l’uniforme militaire du XIXème, la colonisation de l’Afrique du Nord, même jusqu’au passage de la fameuse moustache qui fait référence aussi à l’époque. Les traitements infligés aux prisonniers montrent aussi bien l’époque, « la crapaudine » (Rester accroupi au soleil), « Le Silo » (Une fosse où le prisonnier croupissait nu).


Et tout ceci, le pauvre Ange, il va les subir sans broncher (C’est un bien un Corse !) jusqu'à un coup de maitre pour s’évader avec quelques compagnons. (Steve McQueen n’a qu’à bien se tenir).


On sent qu’à la lecture, Sylvain Ricard a bien fait ses recherches : tout est respecté et, sous le trait réaliste d’Olivier Thomas cela donne encore plus de profondeur à l’histoire. Et avec tous ces tatouages, ne pensez pas trouver un Prison Break du XIXème, cela n’a rien à voir…


Un tome que je conseille grandement qui montre un aspect de notre histoire qu’on aurait tendance à oublier et cela change de mes habitudes de lecture question BD. Une bonne découverte !


La dédicace Olivier est visible -- >ICI< --.

 

10

Repost 0
Published by Fauve - dans BD - Comics
commenter cet article
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 10:00

[BD] Odin (Tome 2) de Nicolas Jarry et Erwan Seure-Le Bihan

 

Année : 2012.

Scénariste : Nicolas Jarry.

Dessinateur : Erwan Seure-Le Bihan.

Coloriste : Erwan Seure-Le-Bihan.

Edition : Soleil Celtic.

Genre : Fantastique, Légende.

Tome : Tome 2. Série terminée.

 

 

Histoire

-------------------------------------------------

Odin est le seigneur d'Asgard, père du panthéon scandinave. Poète, magicien, guerrier implacable, père aimant, amant passionné... Avant d'être un Dieu, Odin est un homme complexe et sombre, qui tenta jusqu'au bout de déjouer l'inéluctable destinée qui menait à Ragnarök, à la fin des temps. Ceci est l'histoire de celui que les Vikings nommaient le père des batailles....

 

[BD] Odin (Tome 2) de Nicolas Jarry et Erwan Seure-Le Bihan

 

Ma critique

-------------------------------------------------

Et me voilà partie pour lire la suite dans l’attente du Ragnarök (La critique du Tome 1 est -- >ICI< --). Cette guerre qui opposa Odin et Loki sous le joug de « La vengeance engendre la vengeance et la haine attise la haine ». Si on se souvient de la mythologie nordique, le déroulement et la fin de l’histoire n’a pas de grande surprise pour le lecteur. Cela permet de se remettre dans le bain et de ces légendes nordiques. On retrouve le même style que le premier avec les enluminures et les chapitres en police germanique. Pour le dessin, on retrouve parfaitement le style d’Erwan Seure-le bihan, un style graphique très celtique, qu’il maitrise parfaitement. On tourne les pages avec délices, avec, par moment, des tons froids, des tons chauds qui renforcent encore plus l’histoire d’Odin, ce Dieu qui ne veut pas perdre ses rêves, sa patrie et surtout ne veut pas mourir. J’ai juste eu du mal avec le loup Fenrir mais je dois avouer, qu’à la page 57, j’ai apprécié car la mort d’Odin était bien telle que je me l’étais imaginé durant mes cours d’histoires. Certaines casses sont même bien violentes par moment, cruelles, qui renforce encore toute la cruauté de la guerre.


Bref, un tome qui clôture très bien la saga avec un style graphique remarquable.


La dédicace d’Erwan est visible-- >ICI< --

9

Repost 0
Published by Fauve - dans BD - Comics
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 08:30

[BD] Dos à la mer de Berlion, Varenne et Thomas

Année : 2012.

Scénariste : Olivier Berlion et Antonin Varenne.

Dessinateur : Olivier Thomas.

Coloriste : Bruno Pradelle.

Edition : Emmanuel Proust Éditions.

Genre : Polar.

Tome : Tome 1. Série en cours.

 

 

Histoire

-------------------------------------------------

Henri, soudeur aux Chantiers de l'Atlantique, à Saint Nazaire, déjeune, depuis vingt ans, dans le même restaurant. Sa table est réservée, face à la mer. Mais aujourd'hui, un homme vulgaire et une jeune fille à la beauté perdue y sont installés. Soudain, l'homme gifle la femme ! Henri se plante devant le malfrat qui lui balance illico un énorme coup de boule. Le couple s'enfuit, oubliant un téléphone...

 

  [BD] Dos à la mer de Berlion, Varenne et Thomas

 

Ma critique

-------------------------------------------------

Je n'ai pas l'habitude de lire ce genre de BD. Et pour ma part cela change de registre pour moi. Nous voilà plongés au cœur d'un polar, Natasha l'ex-terroriste basque va rencontrer Henri, un soudeur de Saint-Nazaire. Henri ne sait même pas dans quel pétrin il vient de mettre les pieds.

J'ai bien aimé ce personnage qui veut avoir un peu plus de piment dans sa vie qui est bien morose dans les chantiers de Saint-Nazaire. Car pour connaitre Saint-Nazaire, Olivier Thomas au dessin a su retranscrire tout le côté sinistre des chantiers et le fait aussi (mdr, private joke) qu'on peut effectivement se perdre dans un tel endroit. Ce premier tome est un tome bien sûr d'introduction, on pose les personnages principaux et les énigmes se mettent en route. Ma foi, cela ne laisse envisager que du bon pour la suite.

J'ai vraiment aimé reconnaitre les lieux de la ville de Saint-Nazaire et la vie du personnel de chantier. Les pages 54-55 donnent une vision du pont de Saint-Nazaire superbe !

Bref, une histoire intéressante qui fait qu'on attend le tome 2 avec impatience pour savoir comment Natasha et Henri vont s'en sortir avec la Mafia et l'ETA au cul...

A découvrir !

Dédicace Olivier Thomas -->ICI<--

 

7

Repost 0
Published by Fauve - dans BD - Comics
commenter cet article
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 08:30

[BD] Death Squad de Mike et Josselin Paris

Année :2011.

Scénariste :Mike.

Dessinateur : Mike.

Coloriste :Josselin Paris.

Edition : Delcourt.

Genre : Humour.

Tome : One shot.

 

 

Histoire

-------------------------------------------------

Flingueurs, gaffeurs et surtout totalement irresponsables, les membres du Death Squad se distinguent des autres groupes spatio-militaires par une extraordinaire capacité à rater à peu près toutes leurs missions. Leur sens de l'orientation est quasi nul, leurs armes perpétuellement défaillantes et leurs erreurs d'appréciation font plus de dégâts dans leurs propres rangs que dans ceux de l'ennemi !

 

[BD] Death Squad de Mike et Josselin Paris

 

Ma critique

-------------------------------------------------

Depuis le temps que je suis le blog de Mike et le site de Josselin Paris, il fallait bien qu'un jour je me procure leur BD. Et c'est chose faite ! Je me suis bien régalée en une soirée. Ici, ce n'est pas une histoire de A à Z, mais des petits strips qui racontent les déboires d'une équipe de choc : les "Death Squad". Des héros à leur manière, ils se retrouvent souvent dans les situations les plus inattendues. Entre mal interpréter le "Petit manuel en milieu méchant" et perdre ses compagnons de route en pleine brume alors que le chemin est balisé... Cela vous donne une idée ! Et vous l'aurez compris, une BD pleine d'humour sous le trait de Mike qui fait aussi le scénario mis en couleur par Josselin. Le duo fonctionne très bien et pour le plaisir de nos yeux ! Une BD qui trouvera son bonheur chez les amoureux de la SF version humour. Plein de clins d'œil (même les titres des strips), et un joli clin d'œil d'ailleurs à Hellboy en page 6. Mes strips préférés sont surtout les "Troublantes lassitudes" si ce n'est pas un boulet celui-ci XD. Mention spéciale aussi à la page 7 qui m'a fait éclater de rire, car mis dans un autre contexte c'est du vécu pour ma part ! Donc oui, une BD à ne pas louper pour son humour, par moments un peu glauque ma foi. Mais qui a le mérite de faire passer un très bon moment. A découvrir absolument !

Les dédicaces de Mike et Josselin -->ICI<-- et -->ICI<-- et encore là mais prise d'un angle différent -->ICI<--

Et pour ceux qu'ils veulent suivre sur Facebook, ils ont une page et c'est -->ICI<--

 

10

Repost 0
Published by Fauve - dans BD - Comics
commenter cet article
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 08:30

b[BD] Odin de Nicolas Jarry et Erwan Seure-Le Bihan

Année :2010.

Scénariste :Nicolas Jarry.

Dessinateur :Erwan Seure-Le Bihan.

Coloriste :Erwan Seure-Le-Bihan.

Edition :Soleil Celtic.

Genre :Fantastique, Légende.

Tome :Tome 1. Série en cours.

 

 

Histoire

-------------------------------------------------

Odin est le seigneur d'Asgard, père du panthéon scandinave. Poète, magicien, guerrier implacable, père aimant, amant passionné... Avant d'être un Dieu, Odin est un homme complexe et sombre, qui tenta jusqu'au bout de déjouer l'inéluctable destinée qui menait à Ragnarök, à la fin des temps. Ceci est l'histoire de celui que les Vikings nommaient le père des batailles....

 

[BD] Odin de Nicolas Jarry et Erwan Seure-Le Bihan

 

Ma critique

-------------------------------------------------

Je crois que c'est la première fois que je lis une BD qui parle de la mythologie Nordique. J'avais lu quelques histoires en livre notamment sur le loup Fenrir. Ici, cela commence par la naissance d'Odin jusqu'à son conflit avec Loki. J'avoue que pour se remettre dans le bain de la mythologique Nordique, c'est un très bon tome d'introduction. On plonge avec délice dans ce monde sous la plume de Nicolas Jarry. Mais ce qui m'a bluffée, c'est surtout les planches d'Erwan Seure-Le-Bihan, elles sont d'une qualité impressionnante. Le choix des couleurs est très judicieux. Et cela rend la BD plus que remarquable. Car chaque page est une découverte, on peut passer d'un style à un autre comme par exemple la planche p14-15 ! Elle renvoie aux dessins dans le style enluminure. Sans compter que dans la BD, il y a une page pour chaque chapitre avec une police germanique qui rend vraiment l'ouvrage de qualité. Oui, une BD de qualité, pas étonnant que la BD ait été récompensée au Festival d'Olonne sur mer pour le prix "Jeune Talent" ! Bref, j'attends le tome 2 avec impatience (Il est en préparation), c'est vraiment une BD à découvrir pour sa qualité et son histoire !

La dédicace d'Erwan est visible -->ICI<--.

 

10

Repost 0
Published by Fauve - dans BD - Comics
commenter cet article
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 08:30

[BD] Lancelot Tome 2 de Jean-Luc Istin, Olivier Peru, Alexe et Elodie Jacquemoire

Année : 2010.

Scénariste : Jean-Luc Istin et Olivier Peru.

Dessinateur : Alexe.

Coloriste : Elodie Jacquemoire.

Edition : Soleil.

Genre : Fantastique, Légende.

Tome : Tome 2 : "Iweret ". Série en cours.

 

 

Histoire

-------------------------------------------------

Seuls Merlin et Viviane savent ce qu'il est et ce qui l'attend. Le nom de Lancelot n'est encore qu'un murmure, un espoir, car celle qui est née femme porte le nom de Galaad et grandit tel un homme. Terminant son apprentissage des armes et de la douleur, il gagne le droit de quitter la Dame du lac et brûle désormais d'épouser l'aventure ! Mais le destin le mène vers Behforêt et son maître, Iweret, le sombre enchanteur qu'il doit affronter. Son cœur et son poing sont prêts, mais qu'en est-il de son esprit ? Héros maudit ou béni ? La magie et le sang en décideront...

 

[BD] Lancelot Tome 2 de Jean-Luc Istin, Olivier Peru, Alexe et Elodie Jacquemoire

 

Ma critique

-------------------------------------------------

Ah enfin, je prends le temps de lire le tome 2 (Ma critique du Tome 1 est -->ICI<--). J'étais restée sur l'apparition de Viviane devant Claudias. Et les évènements s'enchaînent et un pacte entre Viviane et Iweret est scellé. Iweret veut à tout prix nuire aux projets de Merlin. Entre temps, on voit évoluer Galaad et son initiation pour devenir un HOMME. Jusqu'à ce que le secret soit révélé qui aura le goût du poison au passage. Je ne vais pas en dire plus, pour ne pas trop spoiler. Mais l'histoire est très bien menée, on retrouve les noms des personnages de la Légendede la Table ronde. Plein de magie et de mystère. Jean-Luc Istin et Olivier Peru assurent vraiment très bien dans ce domaine. Quant aux dessins, rien à redire sur les traits d'Alexe : Viviane, qu'elle soit douce ou en colère, est de toute beauté ! On sent aussi dans ce tome le rôle important que va prendre Morgane et le poème vers la fin en dit long. Et pour parler de la couleur, Elodie Jacquemoire s'en sort très bien, le duo Alexe/Elodie fonctionne à merveille. Mon coup de cœur va à la planche page 24/25, je l'ai trouvée superbe !

Bref, pour ce tome 2, je ne pouvais pas attendre mieux. Il annonce un Tome 3 plus que prometteur. J'ai hâte de lire la suite, le Tome 3 sort prochainement.

La dédicace d'Alexe pour ce tome 2 est -->ICI<--.

Une saga que je conseille fortement !

 

9

Repost 0
Published by Fauve - dans BD - Comics
commenter cet article
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 08:30

[COMICS] Marvel (Les incontournables) n° 10 : Ghost Rider

 

Année : 2008.
Scénariste : Garth Ennis.
Dessinateur : Clayton Crain.
Coloriste : Lucia Truccone.
Edition : Panini Comics.
Genre : Fantastique, Thriller.
Tome : Tome 10 : Ghost Rider "Enfer et Damnation".

 

Histoire
-------------------------------------------------
Johnny Blaze est une âme en peine depuis qu’il a signé un pacte avec le démon. Depuis, il est lié à l’esprit du Ghost Rider, un être d’une grande puissance. Pendant des années, il a lutté pour protéger l’humanité de diverses créatures échappées des enfers. Mais l’enfer l’a rattrapé. Le voilà désormais condamné à essayer encore et encore de trouver la porte du paradis, qui lui permettra se fuir une éternité de tourments. Ce qu’il ne sait pas, c’est que deux anges au sombre dessein vont lui offrir la liberté, mais à quel prix ?

[COMICS] Marvel (Les incontournables) n° 10 : Ghost Rider


Ma critique
-------------------------------------------------
Il fallait bien qu'un jour, je m'attaque à ce mythe en comics. Car bon si on doit compter dans les histoires de comics, je me suis arrêtée aux vieilles éditions des années 70 (Oui j'ai beaucoup de retard XD) Donc Ghost Rider, je ne connaissais que le personnage en dessin et malheureusement qu'à travers le film où Nicolas Cage le représente.

Ici, l'histoire est située bien après que Johnny Blaze a signé son pacte avec Méphisto et devient Ghost Rider. Comme toutes les nuits, il essaie de sortir des enfers et finit dans d'atroces souffrances mais un ange va passer un marché avec lui. Ramener un démon qui servit sur Terre en Enfer, en contrepartie Ghost Rider retrouvera sa liberté. Mais à quel prix ?

On plonge avec fascination dans le monde du Ghost, sombre à souhait, on bave sur sa moto aux roues enflammées et on se prend d'affection pour lui. Le trait de Clayton Crain est de toute beauté, chaque détail est minutieux, les sorties répétées du Ghost des enfers offrent vraiment de très belles planches et se rajoute à cela la couleur de Luccia Troccone qui rend le comics sombre à souhait qui fait qu'on ne peut que baver à chaque planche.

Quant à l'histoire écrite par Garth Ennis (Punisher) c'est pour moi un peu du déjà-vu (Oula, je ne veux pas faire grincer des dents les fans) mais j'avais juste l'impression de lire par moment des similitudes avec "Paradis Perdu", enfin souvent parce que les histoires de guerre entre Anges et Démons me feront toujours penser à cette BD. Il ne faut pas m'en tenir rigueur comme une insulte dans ma critique. En tout cas dans l'histoire, les Démons je les trouvais beaucoup plus sympathiques que les Anges qui étaient pour moi encore pourris jusqu'à la moelle.

Donc, c'est absolument à lire pour ceux qui n'avaient pas eu l'occasion et cela vous montrera que le film n'a aucune saveur face à une telle œuvre. Prenez la route avec le Ghost sur le bitume qui sent la gomme brûlée ! Et dévorez ! Et j'avoue qu'en voyant de telles planches, cela donne envie de reprendre le crayon et de faire le Ghost !!!

10

Repost 0
Published by Fauve - dans BD - Comics
commenter cet article
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 09:30

[BD] Les Passagers du Vent de François Bourgeon

 

Année : 1980.
Scénariste : François Bourgeon.
Dessinateur : François Bourgeon.
Coloriste : François Bourgeon.
Edition : Glénat – Casterman – 12Bis.
Genre : Historique.
Tome : Tome 1 : La fille sous la dunette. Série en cours.

 

 

Histoire
-------------------------------------------------
XVIIIe siècle, à bord d’un navire. Hoël Tragan aperçoit deux jeunes femmes sous la dunette. Piqué par la curiosité, il s’aventure dans la zone interdite à l’équipage. Repéré, il est arrête et mis aux fers. Il reçoit alors la visite d’un "jeune homme" qui s’avère être Isa, l’une des filles qu’il avait vues. Isa lui racontera comment, jeune enfant, elle avait échangé d’identité avec son amie par jeu, ce qui lui valut de perdre son titre de noblesse. Après diverses péripéties, notamment un combat contre des vaisseaux britanniques, Hoel est fait prisonnier par la Royal Navy...

 

[BD] Les Passagers du Vent de François Bourgeon

 

Ma critique
-------------------------------------------------
J'ai enfin pu attaquer un classique de la BD "Les passagers du vent" de François Bourgeon. On découvre l'histoire d'Isa, jeune fille rebelle à qui on a volé son identité. Et on va découvrir son histoire durant le 18ème siècle. Le premier tome commence sur un navire de la Marine Royale où Isa tente de s'échapper à tout prix et cherche à se venger d'avoir perdu son titre de noblesse. Mais la vengeance a parfois son lot de surprises. Le scénario est intéressant, portant beaucoup sur les termes de la navigation et les planches sont superbes aussi, notamment les scènes de batailles. Pour un premier tome, cela donne envie de savoir comment Isa va s'en sortir ensuite face aux Anglais. Elle est pleine de ruse et sait très bien jouer de son charme. Bref, j'ai adoré !
A lire pour ceux qui ne connaissent pas encore !

 

8

Repost 0
Published by Fauve - dans BD - Comics
commenter cet article
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 08:30

b.jpg

 

Année : 2010.
Scénariste : Samély.
Dessinateur : Aurélien Morinière.
Coloriste : Aurélien Morinière.
Edition : Emmanuel Proust Editions (Atmosphères).
Genre : Fantastique.
Tome : Tome 1 : Samhain. Série en cours.

 

 

Histoire
-------------------------------------------------
Nuit de Halloween… Paris est en fête, soudain, le Pont Saint-Michel s’écroule, laissant le jeune Dante inanimé. Le beau ténébreux devient alors le coupable idéal pour l’inspecteur chargé de l’enquête… Or, Dante découvre que l’explosion a ouvert une brèche entre le monde des humains et un univers parallèle : « L’Aether ». Poursuivi par la police, et courtisé par les esprits, Dante va devoir choisir son camp…

 

b.jpg

 

 

Ma critique
-------------------------------------------------
Un nom bien étrange pour une bd, vous ne trouvez pas ? Cela peut faire penser à "Ad Vitam aeternam" signifiant "pour la vie éternelle". Mais si on plonge plus loin on tombe sur le mot "Ether" ou "Aether" en grec ancien. Je ne vais pas vous faire un cours d'histoire grecque mais "Ether" est l'un des dieux de la mythologie grecque, cité dans "l'Iliade" d'Homère... Et par Platon et Aristote qui avaient débattu de l'Ether en tant que 5ème corps.

Donc, vous l'aurez compris, Aethernam à un lien étroit avec les quatre éléments : le Feu, l'Air, l'Eau et la Terre.

Je vous plante le décor : dans les rues de Paris, pendant la nuit du 31 octobre (Halloween connue par les Celtes sous le nom de Samain ou Samhain), un homme très triste, Dante Seyrès (Quel prénom étrange, n'est ce pas, il ne vous dit rien ?) erre. Il fait une rencontre qui va changer sa vie sur le pont Saint Michel. Est ce un hasard ou le destin ? Dante n'est pas au bout de ses surprises car il va faire la connaissance des esprits de l'Aether et être accusé de terrorisme par notre monde !

Et là arrivent plein de questions... Qui sont-ils ? Pourquoi est-il le seul à les voir ? Quel est le lien qui les unit ? S'ajoute à cela un inspecteur qui, comme tout flic qui se respecte, fourre son nez partout. Et on découvre un Dante au passé bien lourd, bien obscur... Hum... Je pense que vais m'arrêter là... Pour l'histoire bien-sûr, autant vous mettre l'eau à la bouche pour acheter la bd, Non ?

Je tiens à préciser que c'est aussi une bd "introduction" en quelque sorte, présentation des personnages et mise en place du plan ou de plusieurs plans d'ailleurs...

Parlons technique maintenant ! Coté dessin on retrouve Aurélien Morinière (Tengiz) dans un style beaucoup plus actuel, qu'il maîtrise parfaitement d'ailleurs. Belle représentation de Paris et du Monde de l'Aether ! Gros coup de cœur pour la Sphère de Gulgirran, la planche qui représente son univers est magnifique. Coté personnages, j'irais vers Yingalli car j'ai toujours aimé l'élément de l'eau...

Coté scénariste, c'est Samély à la plume, je dis plume car c'est bien cela qu'on ressent à la lecture et surtout dans le carnet de recherche. Ce sont ses premiers pas dans le monde de la BD et je trouve qu'elle s'en sort avec brio. On sent la passionnée d'histoire qui a des connaissances dans plusieurs domaines, dont l'ésotérisme. Les recherches sont bien abouties, que ce soit par Samély ou Aurélien Morinière. Enormément de clins d'œil et de symboles dans cette BD jusqu'aux noms des personnages...

Ce qui est aussi agréable dans cette bd, c'est le Carnet de recherche figurant à la fin (chose dont je raffole), plein d'annotations des auteurs, dessins, photos sur leurs recherches et c'est toujours intéressant d'avoir ce genre de plus à l'achat d'une BD !

Donc vous l'aurez compris Aethernam est vraiment une découverte à acquérir ! Plongez-vous dans les esprits de l'Aether, cela vous fera quitter un peu notre monde !
Et je dirais une chose "Peut-être pourras-tu le voir si tu y crois..."

Dédicace de Samély et Aurélien Morinière -->ICI<--

 

Merci à Samely d'avoir corrigé mes fautes ^^"

 

10



Repost 0
Published by Fauve - dans BD - Comics
commenter cet article
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 08:30

[BD] Sergent Bork de Trébla, Tommy & Fredd

 

Année : 2010.

Scénariste : Trébla et Tommy.

Dessinateur :  Fredd.

Coloriste : Fredd.

Edition :  Everdreamsoft.

Genre : SF Humoristique.

Tome : 2 histoires.

 

 

Histoire

-------------------------------------------------

Le sergent Bork est un agent de la Space Brigade. En tant que tel il se voit confier differentes missions, comme explorer des planetes inconnues ou encore sauver les diplomates retenus prisonniers dans d'effroyables geôles. Missions qu'il tentera d'accomplir avec son style très personnel... Cascades, gnons, bosses, cyber-chiens et saucisses cocktails sont au rendez-vous... Bienvenue dans la space brigade !

 

 

 

 

Ma critique

-------------------------------------------------

Bienvenue dans les histoires intergalactiques du Sergent Bork.

Cette BD à une particularité, on la trouve exclusivement sur le I. Phone, I. Pad et ITuch. Elle compte deux histoires...
Le Sergent Bork est un héros on va dire très particulier, c'est le Anti-Héros, accros à la bière et le roi des gaffes. Engagé pour sauver le monde, lutter contre le crime intergalactique, il arrive à mené à bien ces missions malgré quelques petites erreurs de calcul et de situations cocasse.
Vous l'aurez compris, le Sergent Bork est une histoire faisant énormément de clin d'œil au SF en les parodiant. Mon coup de cœur est pour l'histoire "Paire indigne" qui est à mourir de rire parodiant un grand classique du cinéma.
Au dessin on retrouve Fredd, un trait simple mais qui a son effet pour ce genre d'histoire, on ne demande pas plus.
Coté scénario c'est Trébla et Tommy, on sent derrière leurs plumes une maîtrise parfaite des grands classique de la SF et une bonne dose d'humour.
Bref, vous l'aurez compris cette BD est adressé à tout type d'âge, les geeks en seront hyper fan ! Il faut juste être muni du IPhone pour pouvoir apprécier la lecture... Inconvénient ou avantage ! Je ne sais guère. Juste que cela permet de passer un agréable moment entre deux trains !
Pour être fan sur FB cliqué -->ICI<--
Et pour ceux qui non pas FB c'est -->ICI<--

 

 

8

Repost 0
Published by Fauve - dans BD - Comics
commenter cet article

Le Territoire de Fauve

Il y a actuellement



Visites totales :

 

 

 

 

Fauve - Photographie - Flickriver