Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2006 4 26 /10 /octobre /2006 14:07

Une Ancienne Abbaye Cistercienne

[HISTOIRE ET PATRIMOINE] Abbaye de Sylvanes
Un peu d'histoire
---------------------------------------------------
L’ancienne abbaye cistercienne a été classée monument historique en 1854. Décrite comme un joyau de l’architecture cistercienne elle ne comporte plus que quelques bâtiments, dont sa très belle église du XII° à l’acoustique si particulière, une partie du cloître, la sacristie, la salle du chapitre et le scriptorium.
L’abbaye de Sylvanès a été fondée en 1136 par un petit Seigneur du Larzac dont le chemin s’était largement écarté de Dieu, mais qu’il retrouva une nuit de Noël : Pons de Léras, touché par la grâce divine, entreprit un long parcours de pénitence qui l’amena – après un pèlerinage à St Jacques de Compostelle - auprès du Seigneur de Camarès, qui l’installa sur une terre où il vécut avec quelques compagnons du travail de la terre, de prière et de l’aumône.
La construction de l’abbaye entreprise à partir de 1151 s’étalera sur plus d’un siècle. L’abbaye vivra ainsi durant plusieurs siècles, agrandissant chaque jour un peu plus son domaine et son influence. Cependant quelques périodes plus délicates commencent à apparaître.

En 1477 l’abbaye est placée sous le régime de la Commende : les moines ne choisissent plus leur Abbé, il est nommé. Cette décision aura beaucoup d’effets sur l’avenir de l’abbaye qui sera profondément modifiée : le dortoir devient appartement ouvert sur l’extérieur, la salle du chapitre devient salon de réception. De même une partie du cloître sera démontée pour réutiliser les pierres.

A la Révolution Française un autre morceau du cloître est vendu comme carrière de pierres, l’aile Est est achetée par un exploitant agricole qui transforme le scriptorium et la salle du chapitre en bergeries et le logis de l’étage en grange. L’église reste église paroissiale.
En 1970, quelques années après le décè du dernier prêtre, la commune de Sylvanès achète à l’agriculteur l’aile du cloître. Faute de moyens dans une si petite commune, l’abbaye est fermée et laissée à l’abandon.
C’est en 1975 que le Père André GOUZES vient s’installer provisoirement à l’abbaye. Le provisoire se transformera en permanent puisque l’année suivante l’Association des amis de l’Abbaye de Sylvanès sera créée pour porter lancer la restauration de ce lieu, et diffuser la Musique Liturgique que compose le Père GOUZES…

[HISTOIRE ET PATRIMOINE] Abbaye de Sylvanes
Le monument aujourd'hui
---------------------------------------------------
L’église abbatiale : Dotée d’un chevet plat typiquement cistercien elle est surprenante par ses dimensions, offrant une acoustique remarquable adaptée a tout type de chant. Le rapport largeur / hauteur de la nef unique, proche du carré, donne ici un écho relativement faible, plus lent, et surtout celui-ci n’est pas perturbé par d’éventuels piliers : ici il n’y a pas de bas-cotés.
Le symbolisme cistercien est également très fort avec la quasi absence de décorations : seuls quelques motifs végétaux ornent les chapiteaux des colonnes. Les ouvertures sont également très importantes : chiffres sacrés et rosaces mariales couvrent le sanctuaire .


Le cloître

---------------------------------------------------
Malheureusement amputé de trois côtés, il est d’une finesse et d’une clarté remarquables. Charpenté dans un premier temps puis voûté à la fin du XIII° siècle il a du être adapté à l’existant : ainsi les arêtes d’ogives sont déformées pour s’implanter entre les ouvertures existantes.


La sacristie

---------------------------------------------------
Cette petite salle contigüe à l’église était un endroit important où les moines entreposaient les objets de culte, voire certains livres. Des niches ont été prévues dans le mur à cet effet. Par ailleurs, elle est partiellement ornée de fresques du XIV° siècle. Couvertes par une fine couche de plâtre, ces fresques n’ont pas encore été restaurées.


La salle Capitulaire

---------------------------------------------------
Modifiée de nombreuses fois elle est aujourd’hui constituée d’une grande voûte sans pilier central, datant du XV° siècle. De part et d’autre de la porte du cloître deux remarquables ouvertures aux colonnes géminées avec chapiteaux finement ouvragés permettaient aux convers conviés au chapitre d’assister à celui-ci sans entrer dans la salle. Transformée en salon de réception aux XVII° et XVIII° siècles, une grande ouverture a été créée dans le mur est, et des stucs sont venus décorer les murs et plafond.
Après la Révolution Française, le salle accueillant des animaux, les stucs ont mal résisté à l’humidité, et sont donc en partie tombés.


Le Scriptorium
---------------------------------------------------
Magnifique salle voûtée construite vers 1250, elle garde une grande unité de style malgré les nombreuses modifications. Les deux rangées de croisées d’ogives viennent porter sur des piliers centraux rappelant les arbres reliant la terre au Ciel, l’homme à Dieu…
La grande cheminée qui devait permettre de chauffer cette pièce a disparu, probablement vendue. Une grande porte à été ouverte à l’Est afin de permettre l’entrée plus facile du troupeau de brebis après la Révolution. Le Scriptorium


Le Logis

---------------------------------------------------
Aux XVII° et XVIII° siècles, le dortoir a été transformé en appartement : l’espace du dortoir a donc été scindé en plusieurs petites pièces ouvrant sur un grand couloir central. L’appartement occupe également l’espace situé au-dessus de la galerie du cloître.
Actuellement, seul le couloir central peut être visité puisqu’il abrite une collection de sculptures de l’artiste polonais Auguste ZAMOYSKI (1893 – 1970).
Au-desssus du scriptorium : Cet espace fut entièrement détruit à travers les siècles puis rebâti. A compter de la Révolution Française et de son rachat par un agriculteur, il servira de grange. Ainsi il ne restera en 1970 que les murs et le toit…dans un état moyen.
L’Association des Amis de l’Abbaye réalisera dans cet espace deux niveaux où seront aménagés des chambres simples et un grand dortoir.

Source Wikipédia.


Ma critique
---------------------------------------------------
Trés jolie petit coin bien caché !

8

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le Territoire de Fauve

Il y a actuellement



Visites totales :

 

 

 

 

Fauve - Photographie - Flickriver