Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 14:50

[LIVRE] L'étranger d'Albert Camus

 

Année : 1952.

Auteur : Albert Camus.

Editeur : Editions Gallimard.

Genre : Roman Philosophique.

 

 

Histoire

----------------------------------------------------

Quand la sonnerie a encore retenti, que la porte du box s'est ouverte, c'est le silence de la salle qui est monté vers moi, le silence, et cette singulière sensation que j'ai eue lorsque j'ai constaté que le jeune journaliste avait détourné les yeux. Je n'ai pas regardé du côté de Marie. Je n'en ai pas eu le temps parce que le président m'a dit dans une forme bizarre que j'aurais la tête tranchée sur une place publique au nom du peuple français...

 

 

Extrait

----------------------------------------------------

Le soir, Marie est venue me chercher et m'a demandé si je voulais me marier avec elle. J'ai dit que cela m'était égal et que nous pourrions le faire si elle le voulait. Elle a voulu savoir alors si je l'aimais. J'ai répondu comme je l'avais déjà fait une fois, que cela ne signifiait rien mais que sans doute je ne l'aimais pas. "Pourquoi m'épouser alors ?" a-t-elle dit. Je lui ai expliqué que cela n'avait aucune importance et que si elle le désirait, nous pouvions nous marier. D'ailleurs, c'était elle qui le demandait et moi je me contentais de dire oui. Elle a observé alors que le mariage était une chose grave. J'ai répondu : "Non." Elle s'est tue un moment et elle m'a regardé en silence. Puis elle a parlé. Elle voulait simplement savoir si j'aurais accepté la même proposition venant d'une autre femme, à qui je serais attaché de la même façon. J'ai dit : "Naturellement." Elle s'est demandé alors si elle m'aimait et moi, je ne pouvais rien savoir sur ce point. Après un autre moment de silence, elle a murmuré que j'étais bizarre, qu'elle m'aimait sans doute à cause de cela mais que peut-être un jour je la dégoûterais pour les mêmes raisons. Comme je me taisais, n'ayant rien à ajouter, elle m'a pris le bras en souriant et elle a déclaré qu'elle voulait se marier avec moi. J'ai répondu que nous le ferions dès qu'elle le voudrait. Je lui ai parlé alors de la proposition du patron et Marie m'a dit qu'elle aimerait connaître Paris. Je lui ai appris que j'y avais vécu dans un temps et elle m'a demandé comment c'était. Je lui ai dit : "C'est sale. Il y a des pigeons et des cours noires. Les gens ont la peau blanche."

 

 

Ma critique

---------------------------------------------------

J'ai eu carrément du mal avec l'histoire, oula, au début je lis et je me suis dis il est idiot le mec... Plus loin : Ah oui il est idiot, ce n'est pas possible... Pffff pathétique... Bref, le terme "Absurde" va très bien au livre, car même dans le procès ce n'ai plus lui qui est absurde mais la société en elle même ! Je n'ai jamais pu supporter les personnes qui reprochent aux autres que lors d'un enterrement certaines personnes ne pleurent pas... Bref, chacun est libre de ressentir sa peine différemment, et non pas être dans des sortes de "normes" de la société surtout pour ce genre de chose... Bref, cela se lis très rapidement mais j'avoue que j'ai eu carrément du mal avec le style mais aussi avec l'histoire, si c'est pour montrer l'absurdité de la société c'est réussi dans un sens mais personnellement j'y trouve pas mon compte... Par contre l'auteur a dis un jour : « J’ai résumé L’Étranger, il y a longtemps, par une phrase dont je reconnais qu’elle est très paradoxale : “Dans notre société tout homme qui ne pleure pas à l’enterrement de sa mère risque d’être condamné à mort.” Je voulais dire seulement que le héros du livre est condamné parce qu’il ne joue pas le jeu. En ce sens, il est étranger à la société où il vit, où il erre, en marge, dans les faubourgs de la vie privée, solitaire, sensuelle. Et c’est pourquoi des lecteurs ont été tentés de le considérer comme une épave. On aura cependant une idée plus exacte du personnage, plus conforme en tout cas aux intentions de son auteur, si l’on se demande en quoi Meursault ne joue pas le jeu. La réponse est simple : il refuse de mentir. » Je suis bien d'accord mais je n'ai pas besoin de lire ce genre de livre personnellement peut être cas l'époque ils en avaient besoin...

 

5

Repost 0
Published by Fauve - dans Littérature
commenter cet article
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 22:51

 

Ce fut un week-end chargé, pleins d'émotions, pleins les yeux, j'avais plus d'oreilles dimanche soir (J'avais pas pris les boules caisse) et je suis rentrée chez moi morte de fatigue sans compter la chaleur du week-end... J'étais donc au Championnat de France de Dragster 14ème édition du Run Cap Sud dans le 36 situé Le Pêchereau ! Ce qui va suivre comme photos seront des Us car, Harley Davidson, Cox, Dragster... Je suis revenu avec ma carte pleine pour dire... Donc, je préviens d'avance, des photos de motos et autres vous allez en bouffer XD (Bon je vous rassure entre chaque article, je mettrais d'autres choses que des photos). Bon, j'ai des photos aussi de Bikers pour faire plaisir à Zazou ! Je filerais même quelques définition pour les néophytes on sait jamais ! Par contre, les premières risques de changer un peu étant donner que mon écran d'ordi est en train de lâcher, je navigue presque en aveugle pour les retouches (Je compte en acheter un rapidement...) Bon j'arrête les blablas place aux photos...


"Harley Davidson"

[PHOTO] Run Cap Sud 14ème édition (1ère partie)


"Petite Bécane"

[PHOTO] Run Cap Sud 14ème édition (1ère partie)



"Citroën"

[PHOTO] Run Cap Sud 14ème édition (1ère partie)



"Alignement"

[PHOTO] Run Cap Sud 14ème édition (1ère partie)



"Flamme"

[PHOTO] Run Cap Sud 14ème édition (1ère partie)



"Hierros"

[PHOTO] Run Cap Sud 14ème édition (1ère partie)


SEE YOU SPACE COWBOY...

Repost 0
Published by Fauve - dans Photographies
commenter cet article
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 08:30

Et oui toute bonnes choses, ont une fin, à l'heure ou vous lirez cette article, j'aurai en plus 30 ans et toute mes dents mais loin très loin... Pour en profitez un max ! Aller sinon place aux Bikers pour faire plaisir à Zazou !


"Duo Triumph"

[PHOTO] Coast Bike Show (5ème partie et fin)



"Tom le Bucheron"

[PHOTO] Coast Bike Show (5ème partie et fin)



"Sons of Arnachy"

[PHOTO] Coast Bike Show (5ème partie et fin)



"Totem"

[PHOTO] Coast Bike Show (5ème partie et fin)



"Good Year"

[PHOTO] Coast Bike Show (5ème partie et fin)



Et pour finir en beauté hihi, "La chemise me suis" pour ceux qui comprenne pas voir -->ICI<--

[PHOTO] Coast Bike Show (5ème partie et fin)


SEE YOU SPACE COWBOY...

Repost 0
Published by Fauve - dans Photographies
commenter cet article
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 08:30

[MANGA] Doubt de Yoshiki Tonogai

 

 

Doubt (-ダウト-, Dauto), également appelé Rabbit Doubt (ラビット・ダウト, Rabitto Dauto), est un shonen manga écrit et dessiné par Yoshiki Tonogai.

 

 

Histoire

----------------------------------------------------

Rabbit Doubt est un jeu devenu à la mode au Japon. Le principe : un groupe de "lapins" est enfermé ensemble. Parmi eux, se cache un loup. Le but pour les lapins est de démasquer le loup et le tuer avant d'être tués eux-mêmes par celui-ci. Un groupe de jeunes fans de ce jeu décident de se rencontrer. Ils passent un bon moment ensemble jusqu'à ce qu'ils soient tous assommés pour se retrouver dans un lieu inconnu. Le jeu a commencé ! Parmi eux se cache le loup et il a déjà tué l'un d'entre eux ! La réalité dépasse la fiction et nos amis vont devoir vite trouver le traitre parmi eux s'ils ne veulent pas mourir un par un.

 

[MANGA] Doubt de Yoshiki Tonogai

 

Ma critique

----------------------------------------------------

J’avais découvert ce manga dans un numéro d’Animeland qui en faisait l’éloge et j’avoue qu’à la vue de la couverture, il fallait que je jette un œil !


Et me voilà partie dans un huis clos, un jeu du nom de Rabbit Doubt est devenu à la mode au Japon. Un jeu bien cruel, car parmi des adolescents portant une tête de lapin, se cache un loup qui est là pour les éliminer. Beaucoup de références dans le manga à la saga « Saw », « Dix petits Négres » et même au film « Cube » On plonge dans un univers d’horreur qui n’est pas pour me déplaire mais un scénario qui souffre d’un manque d’originalité. On devine rapidement le dénouement qui va suivre, ce qui est bien dommage. La fin est, pour moi, d’un classique qu’on retrouve dans tous les films d’horreur de série B. Malgré tout, l’ambiance horreur est bien présente avec des planches bien sympathiques. Mais cela ne fait pas non plus un très bon manga, le scénario fait vraiment défaut : Des adolescents en pleine crise d’adolescence, prouvant qu’ils existent, n’ont que le mot justice à la bouche et parle de vengeance et blablabla et blablabla… Avec un jeu tordu, ils auraient besoin d’un bon psy !


L’avantage, c’est qu’il y a très peu de tomes (4 en tout), ce qui est bien car cela évite les histoires à rallonge qui tournent en rond. Le conseil est de lire les 4 tomes d’un coup pour éviter de perdre le fil.


Bref, un peu déçue pour le coup, de belles planches mais un scénario creux. Il serait sorti, il y a 10 ans, il aurait peut-être eu plus de succès.

 

5

Repost 0
Published by Fauve - dans Manga - Anime
commenter cet article
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 08:30

On arrive bientot au bout de ce reportage, sisi ^o^


"Heritage Softail"

[PHOTO] Coast Bike Show (4ème partie)


"Ford Mustang"

[PHOTO] Coast Bike Show (4ème partie)


"Les increvables"

[PHOTO] Coast Bike Show (4ème partie)


"El toro"

[PHOTO] Coast Bike Show (4ème partie)


"Good Year"

[PHOTO] Coast Bike Show (4ème partie)


SEE YOU SPACE COWBOY...

Repost 0
Published by Fauve - dans Photographies
commenter cet article
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 08:30

 

[MANGA] L'Enfant aux trois yeux de Osamu Tezuka

 

L'Enfant aux trois yeux (三つ目がとおる, Mitsume ga tōru) est un shōnen manga d'Osamu Tezuka. Il a été prépublié au Japon dans les pages du Shūkan shōnen mangashi entre l'année 1974 et le mois de mai 1978. En France Asuka l'a publié à partir d'octobre 2005.

 

Osamu Tezuka remporta pour ce manga et pour Blackjack le Prix du manga Kōdansha en 1977.

 

 

Histoire

----------------------------------------------------

Sharaku Hosuke est un petit garçon très spécial, descendant d’une tribu puissante et intelligente qui a jadis régnée sur la terre et dont la caractéristique de posséder un troisième œil. Tant qu’il porte sur son front son bandage c’est un petit garçon innocent et gentil, mais des que le bandeau se détache il se transforme en un être extrêmement puissant mais vil dont est amoureuse, la belle Chiyoko...

 

[MANGA] L'Enfant aux trois yeux de Osamu Tezuka

 

Ma critique

----------------------------------------------------

J'ai mis du temps a me décidé à le lire, le dessin m'attirer pas "trop vieillot" et puis 400 pages (par tome) pour un manga... Faut prendre le temps... J'ai pris le temps et je ne suis pas déçu ! J'ai juste les 2 premiers tomes pour le moment... Il m'a fallut du temps à comprendre en faite que je lisais une œuvre du créateur de "Le Roi Léo", "Princesse Saphir", "Astro Boy", "Black Jack"... Ouch nana inculte qui ne reconnait pas le nom du Dieu du Manga T_T Sharaku est une version miniaturisé Dr Jekyll et de Mr Hyde... Les tomes sont constitué de petites histoires fabriquées de la même manière Sharaku et Chiyoko (Holmes et Walson XD) découvrent un mystère qui concerne notre planète sur une ancienne civilisation, Chiyoko n'aura pas le choix d'enlever le sparadrap qui cache l'œil de Sharaku pour élucider ce mystère, mais compter sur le côté obscur de Sharaku qui ressurgit et qui amène à des situations difficile à gérer mais qui sera quand même maitriser à la fin... C'est à la fois humoristique et sombre, le coté pipi/caca de Sharaku quand il a son sparadrap est excellent lol mais alors quand il ne l'a pas cela fait froid dans le dos ! (Sans compter les morts !) Après et bien Chiyoko est le portrait craché de Princesse Saphir (d'ailleurs j'ai appris que c'était aussi le premier manga pour fille ^^°) et que Sharaku fait son apparition dans Black Jack et certains personnages que vous verrez le long des histoires vous les avez vu aussi dans Astro Boy... C'est plaisant à lire et sa change des autres manga, bon faut dire c'est quand même un manga qui date de 1974 ! Donc, vous attendez pas non plus à des trucs super sophistiqué et très élaboré... Mais cela montre que c'est une des œuvres (parmi tant d'autres de l'auteur) qui ont inspiré d'autres mangaka ! A chaque histoire quoique que vous en dite vous trouverez une chose qui vous fera pensait à tels ou tels manga des années 90 !

 

8

Repost 0
Published by Fauve - dans Manga - Anime
commenter cet article
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 08:30

Cette troisième partie du reportage, concerne les détails qu'on peut trouver sur quelques cylindrés... Promis ensuite, je mets quelques photos de motard.


"Sons of Anarchy"

Coast Bike Show (3ème partie)


"Douille"

Coast Bike Show (3ème partie)


"Fauve for ever"

Coast Bike Show (3ème partie)


"Détail coffre"

Coast Bike Show (3ème partie)


"Détail Arrière"

Coast Bike Show (3ème partie)


"Eagle Motor"

Coast Bike Show (3ème partie)


SEE YOU SPACE COWBOY...

Repost 0
Published by Fauve - dans Photographies
commenter cet article
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 08:30

Angel Sanctuary de Kaori Yuki

 

Angel Sanctuary (天使禁猟区, tenshi kinryōku) est un manga : un shojo de Kaori Yuki, initialement publié dans le magazine Hana to Yume.

Le manga traite de l'amour, la moralité de l'inceste, la nature de Dieu, et d'autres questions philosophiques.

 

"Le paradis perdu
Vous qui êtes capables de donner à un océan
la couleur du métal sombre
de transformer des forêts fertiles en désert arides,
de changer l'air pur en fumée noire
et d'embrasser le ciel,

vous êtes sur le point d'accomplir à nouveau
les noirs desseins de Lilith,
celle qui fut la première femme d'Adam
et qui devient femme pécheresse et fiancée de l'enfer,

et de reproduire la révolte de Lucifer,
celui qui était parmis les plus illustres dans le ciel.

Ecoutez les lamentations des êtres ailés..."

 

Histoire

----------------------------------------------------

Setsuna Mudô, seize ans, est follement amoureux de sa sœur Sara. À cause des règles sociales, il vit très mal cet amour interdit. Sa situation se complique quand interviennent deux démons, Kouraï et Arachnée, qui lui apprennent qu'il est la réincarnation de l'ange organique Alexiel, qui autrefois se dressa contre Dieu. Pendant ce temps Katan, un ange de très haut niveau, met la dernière touche à son projet de résurrection de Rochel, le frère d'Alexiel enfermé il y a bien longtemps par celle-ci après un combat acharné.

 

Angel Sanctuary de Kaori Yuki

 

Ma critique

----------------------------------------------------

Une saga bien connue que j’ai mis du temps à terminer. Ayant acquis la version Deluxe qui se compose de 10 tomes avec, dans chaque tome, des cartes postales et un dossier expliquant les références de Kaori Yuki.


Je suis très fan du trait de Kaori Yuki ; ses personnages sont à la fois androgynes, torturés avec un mélange de mécha. On sent bien son inspiration pour Hans Ruedi Giger (Le créateur d’Alien). Chaque planche est un régal, son travail sur les expressions de ses personnages est un bijou car le lecteur se laisse envahir par les émotions qui sont bien retranscrites. Son travail aussi de recherche sur l’architecture est impressionnant : rien que son Manoir Blanc, qui est la réplique du château de Chambord… et je note ses inspirations aux œuvres de Gustave Doré et l’art de la mise en scène.


Concernant l’histoire, qui n’est certes pas de tout repos, Kaori Yuki s’inspire de « La Divine Comédie » de Dante dans une version moderne avec, bien sûr, des références aux coutumes et légendes asiatiques. Les thèmes abordés dans le manga ne sont pas simple : inceste, viol, torture… Le lecteur, par moment, à un sentiment de malaise face à une telle histoire. Le fameux cliché des démons = méchants et anges = gentils n’est pour une fois pas mis dans une telle histoire. Ici, que cela soit Anges ou Démons, ils font plus humains dans leurs comportements avec leurs doutes, leurs peines, leurs joies mais aussi, pour certains, dénués de toute moralité, cruels et pourris jusqu’à la moelle. J’avoue que j’ai bien aimé l’idée. D’ailleurs pour ceux qui connaissent « Paradis Perdu », « X de clamp », on retrouve quelques similitudes.


Les personnages de l’histoire sont à la recherche d’une reconnaissance, être acceptés, aimés, avec leurs défauts et leurs qualités. Le lien qui les relie est le héros Setsuma Mudô qui est l’incarnation de l’ange salvateur, celui qui libérera le Paradis, l’Enfer et le Monde. La fin est pour moi très SF dans la composition, Dieu n’est qu’une machine qui suit un programme et la triste réalité est que les anges sont fabriqués dans une usine. Cela donne un aspect froid et dénoué de sentiment. On ressent là encore la touche de Giger à travers l’auteure. La fin sera une libération pour changer tout ça. C’est assez fort, même si par moment on en perd le fil avec l’intervention de l’Ange Alexiel à travers Setsuma.

A noter que, parfois, certaines réflexions dans le manga sont très poétiques, ce qui donne un peu de douceur devant une telle œuvre.


Bref, une très bonne saga mélangeant énormément de références religieuses et de mythologie à travers un trait vraiment magnifique de Kaori Yuki.

 

10

Repost 0
Published by Fauve - dans Manga - Anime
commenter cet article
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 17:21


"Black Bird"

Coast Bike Show (2ème partie)



"Pin Up"

Coast Bike Show (2ème partie)



"Wide Glide"

Coast Bike Show (2ème partie)



"Reflet Chrome"

Coast Bike Show (2ème partie)



...Are You Living in the Real World ?

Repost 0
Published by Fauve - dans Photographies
commenter cet article
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 16:21

V[ASSOS LEA] Colllectif Voyageurs #4OYAGEURS N°4
Collectif d'artistes.

Edité par Les Enfants de l'Arche
Format 15x21cm
68 pages couleurs
ISBN : 978-2-9529761-3-8

Prix : 5,00 €

C'est le dernier numéro du collectif d'auteurs publié par Les Enfants de l'Arche !
Mais rassurez-vous, il ne s’agit que d’un au revoir. « Voyageurs » est arrivé à son apogée, grâce à votre soutien et à votre fidélité.


Nous vous donnons rendez-vous pour de nouvelles aventures avec des ouvrages complets dans les prochains mois ! BD, Artbook, Roman Graphique, Livre Jeunesse, Book Photo, autant d'ouvrages que d'ambitions ! Et c'est en nous soutenant, en achetant Voyageurs, que vous rendrez à nouveau possible ce challenge que relèvent nos jeunes auteurs ! On compte sur vous !


Voyageurs #4 c'est 6 BD inédites.
"Charles Edouard, le Super Héros" vous emmènera dans l'esprit déjanté d'Anaël. Un style graphique et scénaristique à ne pas manquer ! Si bien qu'on lui a confié les reines d'une seconde BD avec "What's Up Jesus".
Dans un tout autre style, plus nature, plus festif, Trahak & Titgweg vous feront partager leur délire nocturne avec "Onirie". Une BD qui ose le sans bulle !

Après Voyageurs #1, c'est le retour de Franck Tourneret au scénario "d'Une Journée Ordinaire dans la Vie d'Arthur". Il s'accompagne du dessinateur Lu-K pour une histoire pas si ordinaire que ça !

L'humour est toujours présent avec une nuit "Sous les Etoiles (de tente)" d'Alain Barat. Une planche mettant en scène le duo toujours autant à la mode : Sherlock Holmes et ce cher Dr Watson.
Pour clore le chapitre BD, Laurent Girardon & Simon Champelovier vous emmènera dans un univers SF avec "A Quitte ou Double".  

 

Voyageurs #4 c'est aussi l'illustration, les textes illustrés et la photographie. C'est aussi une double page illustrée de la BD Explorers et les secrets d'un bon duo entre un dessinateur et un scénariste, signés Guillaume Lapeyre et Rémi Guérin. Parmi nos invités prestigieux, nous comptons William, Mike Ratera, Benoît Dellac, Manu Nhieu, Nicolas Otéro, François Gomes et Nikopek !

Alors ne manquez pas ce dernier numéro qui promet de devenir culte comme le tout premier, à la vente dès maintenant pour 5 € seulement !

 

 

Commandez Voyageurs #4 !


 

Repost 0

Le Territoire de Fauve

Il y a actuellement



Visites totales :

 

 

 

 

Fauve - Photographie - Flickriver