Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 08:30

"Cendrillon en fuite..."

[PHOTO] Cendrillon...

 

 

"...berce des rêves parricides..."

[PHOTO] Cendrillon...

 

 

"Piste de Nantes"

[PHOTO] Cendrillon...

 

 

"Descente de Piste"

[PHOTO] Cendrillon...

Repost 0
Published by Fauve - dans Photographies
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 08:30

[LIVRE] Deuil et Mélancolie de Sigmund Freud

 

 

Année : 2011.

Auteur : Sigmund Freud.

Editeur : Payot et Rivages.

Genre : Psychanalyse.

Titre Original : Trauer und Melanch.

Traducteur : Aline Weill.

 

 

Histoire

----------------------------------------------------

Que se passe-t-il quand nous sommes confrontés à la perte d'un être aimé ou à celle d'un idéal ? Pourquoi certaines personnes réagissent-elles par le deuil, alors que d'autres sombrent dans la dépression, voire la mélancolie ? Comment comprendre la douleur ? Quel est cet autre dont la perte accable l'endeuillé et qui revient le hanter comme un fantôme ? Par quel mécanisme en arrive-t-on parfois à s'identifier au disparu et à se haïr soi-même ?

 

Ecrit en 1915, publié deux ans plus tard, cet essai qui relie notamment le deuil aux notions de narcissisme, d'identification et d'ambivalence, est suivi ici du fameux article où Karl Abraham discute des thèses freudiennes sur le deuil et la mélancolie.

 

 

Extrait

----------------------------------------------------

La mélancolie se caractérise du point de vue psychique par une dépression profondément douloureuse, une suspension de l’intérêt pour le monde extérieur, la perte de la capacité d’aimer, l’inhibition de toute activité et la diminution du sentiment d’estime de soi qui se manifeste par des auto-reproches et des autos injures et va jusqu’à l’attente délirante du châtiment. Ce tableau nous devient plus compréhensible lorsque nous considérons que le deuil présente les mêmes traits sauf un seul : le trouble du sentiment d’estime de soi manque dans son cas.

En dehors de cela, c’est la même chose. Le deuil sévère, la réaction à la perte d’une personne aimée, comporte le même état d’âme douloureux, la perte de l’intérêt pour le monde extérieur (dans la mesure où il ne rappelle pas le défunt), la perte de la capacité de choisir quelque nouvel objet d’amour que ce soit (ce qui voudrait dire qu’on remplace celui dont on est en deuil), l’abandon de toute activité qui n’est pas en relation avec le souvenir du défunt. Nous concevons facilement que cette inhibition et cette limitation s’adonnent exclusivement à son Deuil, de sorte que rien ne reste pour d’autres projets et d’autres intérêts. Au fond, ce comportement nous semble non pathologique pour la seule raison que nous savons si bien l’expliquer.

 

 

Ma critique

---------------------------------------------------

C'est la première fois que je lis ce genre de livre, il se lit même pas en 1 heure... Très instructif pour comprendre les phases que les personnes traversent face à un deuil mais aussi face à la mélancolie... Freud ne donne pas ici des solutions pour surmonter ce genre de choses mais explique l'enclenchement du mécanisme... Il y a avant une préface de Laurie Laufer qui elle analyse le raisonnement de Freud avec les disciples de Freud, intéressant de lire avant pour bien comprendre ce qui va suivre... La fin se termine par une annexe l’article de Karl Abraham auquel Freud renvoie à plusieurs reprises, qui explique par des exemples, différents cas de patient face au Deuil et à la mélancolie, avec un aparté sur l'homosexualité et la bisexualité... J'avoue que j'avais peur de tomber sur des termes quasi difficile à comprendre mais c'est clair à la lecture et permet effectivement de bien comprendre le mécanisme du Deuil et de la Mélancolie (Dépression pour ceux qui n'aurait pas encore compris). Mais ce que j'aurai aimé c'est aussi quelques conseils pour pouvoir surmonter cela ou pour pouvoir aussi mieux les affronter...

 

 

8

Repost 0
Published by Fauve - dans Littérature
commenter cet article
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 08:30

"Feu"

[PHOTO] Feu !

 

 

"Feu 2"

[PHOTO] Feu !

 

 

"Feu 3"

[PHOTO] Feu !

 

 

"Feu 4"

[PHOTO] Feu !

Repost 0
Published by Fauve - dans Photographies
commenter cet article
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 08:30

Je vous présente quelques sculptures de Jean-Marc Laroche qu'on peut voir au Musée de l'Erostisme à Paris !

 

"La Vanité"

[PHOTO] Jean-Marc Laroche

 

 

"Duo Erotiques"

[PHOTO] Jean-Marc Laroche

 

 

"Les Amants du Néant"

[PHOTO] Jean-Marc Laroche

 

 

"Rastar Krapac"

[PHOTO] Jean-Marc Laroche

 

 

"Squelettes Erotiques"

[PHOTO] Jean-Marc Laroche

Repost 0
Published by Fauve - dans Photographies
commenter cet article
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 13:00

Je reviens du Festival de Loperhet ou j'étais là bas en tant que bénévole mais aussi faire des photos du Festival...

Voici quelques photos... Le reste est dispo -->ICI<--

 

"2 ème jour - Visite de la Pointe du Raz - Sandro Masin - L'homme face à la mer"

[ASSOS BREST EN BULLE] Festival BD

 

 

"2eme-jour - Visite de la Pointe du Raz - Thomas Marie Président de L'association Brest en Bulle"

[ASSOS BREST EN BULLE] Festival BD

 

 

"2 ème jour - Soirée Repas avec les auteurs - Dessin de Sandro Masin"

[ASSOS BREST EN BULLE] Festival BD

 

 

"2 ème jour - Soirée Repas avec les auteurs 2"

[ASSOS BREST EN BULLE] Festival BD

 

 

Pour avoir des informations sur l'association via FB cliquer -->ICI<-- Sinon il y a toujours le blog -->ICI<--

 


Repost 0
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 08:30

b.jpg

 

 

Année : 2010.

Scénariste : Yann Benoît.

Dessinateur : Hervé Tanquerelle.

Edition : Futuropolis.

Genre : Documentaire.

Tome : Intégrale + 20 pages de témoignages.

 

 

Histoire

-------------------------------------------------

Héritées de mai 68 et du mouvement hippie américain, les communautés en France ont fleuri au début des années 70. Une manière de vivre qui a permis pour beaucoup de gens de se s’affirmer dans l’idée d’un retour à la terre, de fuir la société de consommation et de vivre simplement une expérience humaine inoubliable. C’est de ce mouvement, et d’une communauté en particulier que témoigne Yann Benoit au micro (et au crayon) de Hervé Tanquerelle dans un formidable bande dessinée aussi libre et attachante qu’à pu l’être ce mouvement social et politique.

 

b.jpg

 

 

 

Ma critique

-------------------------------------------------

C'est une BD qui m'a était prêtée, car faut le dire, une de mes collègues de travail est représentée dans cette BD... Et j'avoue, que cela fait bizarre de rentrer dans ces souvenirs d'enfance...

Au début je n'accrochais pas au dessin, je n'ai pas l'habitude de prendre ou de lire ce genre de bd... J'aime avoir de la couleur dans une bd... Mais ce qui m'a tenu à le lire jusqu'au bout c'est cette communauté ! Imaginez on est en 2011 et de savoir que dans les années 68, une communauté aller se créer et vivre ces propres idéaux ! J'ai aimé, aimé rentrer dans leurs vies, savoir comment ils ont réussi au début à créer une vie hors de la société... Avec leurs idées, leurs manières de vivre, et dans certains passages ; je me disais : 'tain mais qu'est ce que j'aimerai connaitre cela ou faire cela ! Je trouve que cette BD montre ce que peut être une belle aventure, bien sur avec son lots de tracas aussi, des rêves qui s'écroulent... Mais mine de rien quand on lit le témoignage des personnes à la fin de cette aventure, on se dit qu'ils ont quand même vécu quelques choses qui est hors norme qui leurs a apporter quelques choses dans leurs vie... Même les témoignages des enfants est intéressant on sens qu'ils ont une manière de voir la vie et notre société différemment que d'autres enfants... Et je trouve cela très bien !

 

Et j'avoue, moi qui n'ai pas connu 68, juste entendu auprès de mon père ou d'autres personnes de son âge... Cette bd permet aussi d'avoir un œil différent de ce qu'il s'était passé à l'époque ! Et que des personnes ont cru à des idéaux... J'ai vraiment adoré ! Et je conseille fortement de la lire... Car je trouve aussi que cette BD ne montre pas que vivre dans une communauté soit tout rose !

 

 

8

Repost 0
Published by Fauve - dans BD - Comics
commenter cet article
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 08:30

"Rue de Paris"

[PHOTO] Dans les rues de Paris encore...

 

 

"Rue de Paris 2"

[PHOTO] Dans les rues de Paris encore...

 

 

"Mais t'es qui dis donc"

[PHOTO] Dans les rues de Paris encore...

Repost 0
Published by Fauve - dans Photographies
commenter cet article
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 08:30

"Et nous on pause"

[PHOTO] Les chats...

 

 

"Mais on s'en fou on regarde dehors"

[PHOTO] Les chats...

 

 

"Les Deux commères"

[PHOTO] Les chats...

Repost 0
Published by Fauve - dans Photographies
commenter cet article
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 08:30

Vierzon est son superbe pont ! Personne connait Vierzon ? O_O
Bah ce qui donne de la gaité à cette ville c'est le pont lol !

 

"Toujours entre deux trains"

[PHOTO] Toujours entre deux trains...

 

 

Et là ensuite arrive une photo qui a un traitement particulier, je voulais lui donné l'apparence de vieille photo sortie d'un tiroir, un peu jaunie mais pas trop par le temps avec ces vieux appareils de l'époque... Car mine de rien ce pont, bah j'ai énormément de souvenirs d'enfance... C'était mon pont de toutes les couleurs lol !

 

 

"Vieux souvenir d'enfance le pont de toutes les couleurs"

[PHOTO] Toujours entre deux trains...

Repost 0
Published by Fauve - dans Photographies
commenter cet article
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 08:30

[BD] Ash de François Debois & Krystel

 

 

Année : 2010.

Scénariste : François Debois.

Dessinateur : Krystel.

Coloriste : Krystel.

Édition : Soleil Productions.

Genre : Adaptation littéraire, fantastique, mythe, SteamPunk.

Tome : Série en cours. Tome 1 : Anguis seductor hominum.

 

 

Histoire

-------------------------------------------------

1850. Royaume de Bohème. Ash est libérée d’une prison souterraine où elle croupit depuis quatre siècles. Qui est-elle et pourquoi a-t-elle été enfermée ? La seule chose dont la jeune fille soit sûre, c’est que son origine est intimement liée à un secret très convoité : celui de la vie éternelle...

 

[BD] Ash de François Debois & Krystel

 

Ma critique

-------------------------------------------------

Ash ! La dessinatrice Krystel je l'ai rencontrée au festival BD de Nantes hiver 2010. C'est la couverture déjà qui m'avait interpellée... Sombre, avec ce personnage : Ash, à l'œil rouge, peau laiteuse, un poil gothique... Mais comme j'ai quelques retards de lecture questions BD, je n'ai pu la lire que maintenant... Et j'avoue, je ne suis pas déçue, déjà, à l'ouverture de l'album on est impressionnée par la qualité du dessin et de l'ambiance qui se dégage de ces couleurs... J'avoue cela claque bien et on rentre totalement dans l'univers sombre et gothique... Je crois que j'ai passé quelques minutes à admirer la qualité du dessin dans chaque pages entre le regard de Ash et de Kamila !

Concernant l'histoire est bien si on connait ces classiques on arrivera à découvrir dans quelle légende nous fait rentrer le scénariste François Debois... Et ce n'ai pas pour nous déplaire, avec un style steampunk, l'adaptation de Faust est très bien trouvé ! Même si je me suis laissée berner par Ash, mine de rien "Anguis seductor hominum" aurait du me mettre la puce à l'oreille mais il m'aura fallu la dernière casse pour tout comprendre ! Bref, comme vous le comprendriez bien, on se laisse donc "bercer" à chaque page par la lecture, le lecteur est bien pris dedans par les personnages et l'histoire... Et j'avoue j'ai hâte de lire le tome 2 ! Dédicace de Krystel cliquer -->ICI<--

 

 

10

Repost 0
Published by Fauve - dans BD - Comics
commenter cet article

Le Territoire de Fauve

Il y a actuellement



Visites totales :

 

 

 

 

Fauve - Photographie - Flickriver