Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 08:30

[LIVRE] Madame Bovary de Gustave Flaubert

 

Année : 1857.

Auteur : Gustave Flaubert.

Editeur : Librairie Générale Française.

Genre : Roman.

 

 

Histoire

----------------------------------------------------

C'est l'histoire d'une femme mal mariée, de son médiocre époux, de ses amants égoïstes et vains, de ses rêves, de ses chimères, de sa mort. C'est l'histoire d'une province étroite, dévote et bourgeoise. C'est, aussi, l'histoire du roman français. Rien, dans ce tableau, n'avait de quoi choquer la société du Second Empire. Mais, inexorable comme une tragédie, flamboyant comme un drame, mordant comme une comédie, le livre s'était donné une arme redoutable : le style. Pour ce vrai crime, Flaubert se retrouva en correctionnelle

 

 

Extrait

----------------------------------------------------

Elle s'esquiva brusquement, se débarrassa de son costume, dit à Léon qu'il lui fallait s'en retourner, et enfin resta seule à l'hôtel de Boulogne. Tout et elle-même lui étaient insupportables. Elle aurait voulu, s'échappant comme un oiseau, aller se rajeunir quelque part, bien loin, dans les espaces immaculés. Elle sortit, elle traversa le boulevard, la place Cauchoise et le faubourg, jusqu'à une rue découverte qui dominait les jardins. Elle marchait vite, le grand air la calmait : et peu à peu les figures de la foule, les masques, les quadrilles, les lustres, le souper, ces femmes, tout disparaissait comme des brumes emportées. Puis, revenue à la Croix-Rouge, elle se jeta sur son lit, dans la petite chambre du second, où il y avait des images de la Tour de Nesle. A quatre heures du soir, Hivert la réveilla.

 

 

Ma critique

---------------------------------------------------

Mon dieu tout le long du livre, je voulais la flinguer Mme Bovary, femme ou ces rêves s'écroule car elle croyait que l'amour été comme les contes de fée... C'est ce genre de personnes qu'on retrouve même à notre époque car ils aiment que la passion des débuts d'idylle n'arrivent même pas à atteindre au delà de cette passion, qui pour eux ensuite devient qu'illusion !

Bref, Flaubert arrive avec un style d'écriture impressionnant à nous décrire la société du 19ème siècle, entre la religion, les hommes aux travails, les femmes au foyer, l'éducation, la politique ! Bref, tout ce mélange, pour donner ce gout d'arsenic peu à peu dans ce livre... J'ai halluciné la réaction du mari vers la fin (Attention spoil) :

 

Quand il trouve la lettre de Rodolphe, il pense que c'est un amour platonique, je me suis dis pauvre con ! Bref, tout le long du livre, je le plaignais, non Emma, elle qui ruine son mari, se fou de lui ouvertement pendant que lui ramène de quoi les nourrir, l'aime d'un amour aveugle. Elle, cette conne n'aime pas ! Veux des pauvres cons goujats qui se foutent d'elle. Sans compter le peu d'amour qu'elle donne à sa fille, et le sort qui est réservé à sa fille vers la fin !

 

Bref, du coup j'ai vu que certains l'ont trouvé ennuyeux mais qu'ils l'ont relu plus tard et on trouvé quelques choses de leurs vie. Je pense bien que : oui le lire à 14 ans et à 20 ans ce n'est pas la même chose...

Par contre, dans mon livre, j'ai aussi "Appendice : Le Procès" qui fut fait et la plaidoirie des avocats pour ce livre, qui fit scandale... Certes, ils pouvaient faire scandale à l'époque, par des sous entendu mais comme le dit si bien l'avocat de la défense d'autres livres furent publiés et qui été beaucoup plus osé !

Bref, pour que l'auteur me fasse haïr l'héroïne, chapo !

Et je pourrais parler du début jusqu'à la fin de ce que j'ai haïs en elle ! Et le procès aide pas mal aussi à avoir plusieurs visions différentes de l'œuvre !

 

9

Partager cet article

Repost 0
Published by Fauve - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Maitre Po, devin 18/07/2010 23:40



Entre lire à 14 ans et à 20 ans, c'est sûr, il y a une énorme différence...


À 20 ans, on a tout connu ;-Þ



Fauve 27/07/2010 14:33



Ah non pas à 20 ans ! XD



Zazou-38 14/07/2010 11:01



Je te souhaite une bonne journée de 14 juillet, sous la pluie pour moi dans l'immédiat. Bisous



Fauve 14/07/2010 17:26



Merci beaucoup Zazou également de même !


Nous c'est entre deux eaux pluie et soleil !



Aziliz 14/07/2010 09:48



Ohlala, tu me donnes trop envie de le lire !



Fauve 14/07/2010 17:27



Alors tente tu regretteras pas ;)



Le Territoire de Fauve

Il y a actuellement



Visites totales :

 

 

 

 

Fauve - Photographie - Flickriver