Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 08:30

[LIVRE] Les Hauts de Hurle-Vent d'Emilie Brontë

 

Année : 1847.

Auteur : Emily Brontë.

Editeur : Presse de la Renaissance.

Genre : Roman.

Titre Original : Wuthering Heights

Traducteur : Catherine et Georges Vertut.

 

Histoire

----------------------------------------------------

L'histoire est rapportée par deux narrateurs : Lockwood, locataire du Manoir de la Grive, et Mrs Dean, domestique prolixe. Les dialogues s'ouvrent en 1801. Puis un long retour en arrière de Mrs Dean, qui retrace notamment l’arrivée de Heathcliff nous plonge quarante années plus tôt. Le dénouement a lieu en 1802.

Les Hauts de Hurlevent sont des terres situées au sommet d’une colline et balayées par les vents du nord. La famille Earnshaw y vivait, heureuse, jusqu’à ce qu’en 1771, M. Earnshaw adopte un jeune bohémien de 6 ans, Heathcliff. Ce dernier va attirer le malheur sur cette famille. Dès le début, Hindley, le fils de Earnshaw éprouve une profonde haine pour cet intrus. A la mort de son vieux bienfaiteur, Heathcliff doit subir la rancœur de Hindley, devenu maître du domaine.

Humilié par sa condition subalterne, Heathcliff, qui pourtant aime Catherine la sœur de Hindley jure de se venger. Sa fureur est décuplée lorsque Catherine, au tempérament aussi passionné que le sien et dont il est amoureux fou, épouse le riche Edgar Linton. Heathcliff jure de détruire les deux familles qui l'ont fait souffrir.

 

 

Extrait

----------------------------------------------------

"Ce serait me dégrader moi-même, maintenant, que d'épouser Heathcliff. Aussi ne saura-t-il jamais comme je l'aime ; et cela, non parce qu'il est beau, Nelly, mais parce qu'il est plus moi-même que je ne le suis. De quoi que soient faites nos âmes, la sienne et la mienne sont pareilles et celle de Linton est aussi différente des nôtres qu'un rayon de lune d'un éclair ou que la gelée du feu."

 

"C'est une chose que je ne puis exprimer. Mais sûrement vous avez, comme tout le monde, une vague idée qu'il y a, qu'il doit y avoir, en dehors de vous une existence qui est encore vôtre. A quoi servirait que j'eusse été créée, si j'étais toute entière contenue dans ce que vous voyez ici ? Mes grandes souffrances dans ce monde ont été les souffrances de Heathcliff, je les aies toutes guettées et ressenties dès leur origine. Ma grande raison de vivre, c'est lui. Si tout le reste périssait et que lui demeurât, je continuerais d'exister ; mais si tout le reste demeurait et que lui fût anéanti, l'univers me deviendrait complètement étranger, je n'aurais plus l'air d'en faire partie. Mon amour pour Linton est comme le feuillage dans les bois : le temps le transformera, je le sais bien, comme l'hiver transforme les arbres. Mon amour pour Heathcliff ressemble aux rochers immuables qui sont en dessous : source de peu de joie apparente, mais nécessaire. Nelly, je suis Heathcliff ! Il est toujours, toujours dans mon esprit ; non comme un plaisir, pas plus que je ne suis toujours un plaisir pour moi-même, mais comme mon propre être.

 


Ma critique

---------------------------------------------------

Bon, j'aurai mis du temps à pouvoir enfin prendre le temps de le lire mais ce fut fait ! Et j'ai adoré ! Dès les premières lignes, le style ma plu. Bon faut l'avouer j'avais de la pitié pour Heathcliff au début de l'histoire et ensuite je les haïs... J'aurai jamais pensé qu'une haine pouvait en arriver là, jamais cela me viendrais à l'idée de détruire des générations futures et de les utiliser comme pion... Des fois certains personnages, j'aurai bien aimé leurs donné des baffes ! Et je trouve dommage que certaines personnes qui sont que rôles secondaires dans l'histoire ne sont pas plus intervenues pour changer la balance... Sa ma sidéré, et je me dis que c'est déjà pas la même époque, pas le même pays et les classes sociale été différentes. J'avais peur aussi vraiment de tomber sur une histoire d'amour cucul mais non en faite ! Et puis ce qui m'a mis en rage, c'est le manque d'amour pour tout ces enfants et surtout se coté égoïste que je ne supporter pas... Cela m'a ému mais point à en verser une larme ! Par contre, des sentiments de colère sa j'en ai eu tout le long du livre ! (Attention Spoil) :

 

Le coup ou Heathcliff, enferme Cathy et la bonne, oh 'tain comment j'aurai hurlé, fracasser les fenêtres ou autres... Mais je ne suis pas une dame lol

 

Mais j'avoue qu'après avoir lu ce genre de livre, on aimerait aspirer à un peu de paix !

 

10

Partager cet article

Repost 0
Published by Fauve - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Luna 18/03/2011 06:38



"Les hauts de Hurle-Vent" est loin d'être un roman qui m'a passionné... Je l'ai trouvé trop lent, peu crédible (pour le coup, ça se voyait vraiment qu'elle n'y connaissait rien !). Cela étant
dit, je comprends aisément pourquoi c'est l'un des romans préférés de beaucoup de personnes : au niveau de l'histoire, il a tout pour plaire !
Je viens d'ailleurs de poster ma critique sur ce roman d'Emily Brontë sur mon blog...

Joli article, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!



Fauve 18/03/2011 10:49



Merci beaucoup de ton passage !


Je passerai aussi sur ton blog pour voir ;)


Bon week-end et bonne continuation ;)



mamazerty 20/07/2010 10:43



je l'ai lu il y a très longtemps mais je me rappelle encore cette sensation d'excitation et de peur que j'avais en le lisant...très beau roman


bonne journée à toi^^



Fauve 27/07/2010 14:32



Ah merci Mamazerty !



Aziliz 20/07/2010 10:20



ça fait longtemps que je l'ai lu, mais j'ai aussi beaucoup aimé. Heathcliff et Catherine, c'est aussi beau que destructeur.


si ça te tente, il existe une "suite" de Lin Hair Sargant (je suis sûre d'avoir fait des fautes à son nom) qui s'appelle "H". Elle comble les 3 ans où Heathcliff est parti, en mélangeant un peu
avec Jane Eyre.



Fauve 27/07/2010 14:33



Je suis pas très fan des auteurs qui reprennent d'autres oeuvres, je sais pas pour moi sa perd un peu de magie du début !



Le Territoire de Fauve

Il y a actuellement



Visites totales :

 

 

 

 

Fauve - Photographie - Flickriver