Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 09:30

[LIVRE] La guerre et la paix de Léon Tolstoï

Année : 1865 et 1869.

Auteur : Léon Tolstoï.

Editeur : Club France Loisirs avec l'autorisation des Editions du Seuil.

Genre : Roman historique.

Titre Original : Voina i Mir.

Traducteur : Bernard Kreisse.

 

 

La Guerre et la Paix ou Guerre et Paix (Война и мир) est un roman de Léon Tolstoï. Publié entre 1865 et 1869 dans Russkii Vestnik, un périodique de l’époque, ce livre narre l’histoire de la Russie à l’époque de Napoléon (notamment les guerres napoléoniennes en Russie). La richesse et le réalisme de ses détails ainsi que ses nombreuses descriptions psychologiques font qu’il est souvent considéré comme un roman majeur de l’histoire de la littérature.

 

Traduite pour la première fois en français, cette version originelle de La Guerre et la Paix - il y, eut plusieurs éditions souvent différentes du vivant de l'auteur - se fonde sur l'édition publiée dans "L'héritage littéraire" par l'Académie des sciences de l'URSS. Elle permettra aux initiés de mieux connaître les systèmes de pensée et de création artistique de Tolstoï. Par ailleurs, les réflexions philosophiques allégées, le rythme rapide, l'action resserrée, propres à tenir le lecteur en haleine sans rien ôter à la richesse littéraire, devraient renouveler l'intérêt pour ce chef-d'œuvre.

 

 

Histoire

----------------------------------------------------

1805 à Moscou, en ces temps de paix fragile, les Bolkonsky, les Rostov et les Bézoukhov constituent les personnages principaux d'une chronique familiale. Une fresque sociale où l'aristocratie, de Moscou à Saint-Pétersbourg, entre grandeur et misérabilisme, se prend au jeu de l'ambition sociale, des mesquineries, des premiers émois.

 

1812, la guerre éclate et peu à peu les personnages imaginaires évoluent au sein même des événements historiques. Le conte social, dépassant les ressorts de l'intrigue psychologique, prend une dimension d'épopée historique et se change en récit d'une époque. La "Guerre" selon Tolstoï, c'est celle menée contre Napoléon par l'armée d'Alexandre, c'est la bataille d'Austerlitz, l'invasion de la Russie, l'incendie de Moscou, puis la retraite des armées napoléoniennes.

 

Entre les deux romans de sa fresque, le portrait d'une classe sociale et le récit historique, Tolstoï tend une passerelle, livrant une réflexion philosophique sur le décalage de la volonté humaine aliénée à l'inéluctable marche de l'Histoire ou lorsque le destin façonne les hommes malgré eux.

 

 

Extrait

----------------------------------------------------

Parmi les innombrables façons de vivre on peut distinguer celles où le fond l’emporte sur la forme et celles au contraire où la forme domine. Dans cette dernière catégorie on peut, à l’opposé de la vie à la campagne, dans les chefs-lieux et même à Moscou, ranger la vie à Pétersbourg, particulièrement celle des salons. Cette vie-là est immuable. Depuis 1805, nous avions eu beau nous réconcilier et nous brouiller de nouveau avec Bonaparte, faire et défaire des constitutions, le salon d’Anna Pavlovna et celui d’Hélène n’en demeuraient pas moins ce qu’ils étaient, le premier sept ans, et le second cinq ans plus tôt. Chez Anna Pavlovna, on s’entretenait toujours avec stupeur des succès de Bonaparte, on voyait dans ces succès et la complaisance à son égard des souverains de l’Europe, un odieux complot contre la bonne humeur et la sérénité de ce cercle de la cour auquel appartenait la maîtresse du logis. Chez Hélène, que Roumiantsev lui-même honorait de ses visites et considérait comme une femme d’une rare intelligence, on continuait en 1812, tout comme en 1808, à s’enthousiasmer pour le grand homme et la grande nation, on y déplorait la rupture avec la France qui, assurait-on, devait se terminer par une paix prochaine.

 


Ma critique

---------------------------------------------------

C'est un livre que j'ai lu, il y a déjà 2 ans ! Et j'ai adoré la saga ! Ca fait plaisir de lire ce genre de livre sur les stratégies militaires, sur la vision des guerres qui ont eu lieu, surtout d'avoir la version des Russes ! Car effectivement quelques données changent ! Et Tolstoï ne rajoute ni embelli, il le dit lui même lors de la fin du livre, il s'est basé sur les annotations, les lettres de personnes à l'époque... Et on se laisse bercer par ces deux familles qui se croissent et se recroissent... Sans compter qu'on lit et on ressent l'amour des Russes pour la France qui est toujours de même encore à l'heure actuelle. Ce n'ai pas pour rien cas l'époque Tolstoï a écrit la saga en Russe et en Français. Car comme on le sait dans le livre parler et écrire en Français à cette époque été un honneur...sauf à l'arrivé de Buonaparte comme ils disent...Et Napoléon franchement vu la description qu'il en fait dans le livre, Houlà ils doivent se faire plaisir avec Sarko XD

Juste une erreur dans le livre, le traducteur même le précise, l'âge de Napoléon, Tolstoï s'est laissé à son imagination est lui donne 28 ans pour la bataille Austerlitz ! Sinon, au fur et à mesure de l'histoire ont se laisse aller à la passion de chaque personnage sans compté les tirades de l'auteur sur sa vision de la guerre qui sont extrêmement intéressante ! Par contre ceux qui n'aime pas tout ce qui est livre historique (Certains personnages cités dans le livre ont vraiment existé) et surtout sur les stratégies de la guerre, ce livre n'ai pas pour vous, passez votre chemin, certains iront à reculons à la lecture, vu les descriptions ! Franchement moi je me suis régalée ! D'ailleurs une anecdote, dans mon ancien taf, un des clients avait vu ce que je lisais, d'un certain âge, il été tellement emballé par Tolstoï qui m'en a parlait pendant 1/2 heures en me disant de lire d'autre livre de lui !

Par contre la fin que j'ai est totalement différente de celle qu'on peut trouver sur le marché à l'heure actuelle car j'ai une édition basé sur l'original (voir le passage plus haut en italique).

 

 

10

Partager cet article

Repost 0
Published by Fauve - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Grôchat 18/01/2011 19:05



McCandless l'avait dans son sac, cet écrit de Tolstoi, quand il est parti... Il ne te manque plus que la 22 Long Rifle, et tu seras parée pour l'Alaska! 



Fauve 19/01/2011 00:08



Ah j'aurai tendance à aller plus dans le sud vers le soleil ^^


Mais j'avoue qu'un jour par coup de folie, crois moi, cela me tenterai bien ;)



Rames 18/01/2011 17:27



Bon, en livre de guerre, de stratégie, rien n'égale "Go Rin No Sho" ^^Mais bon, je veux bien croire que "guerre et paix" soit un must !


j'avoue avoir ris en lisant le titre du post haha ça m'a direct fait penser au sketch des inconnus... (youpi matin au cas tu connais pas :))



Fauve 19/01/2011 00:10



On m'a parlé aussi "L'art de la guerre" de Sun Tzu !


Je connais pas le sketch,  j'avoue, je suis plus réf aux nuls ^^"



Le Territoire de Fauve

Il y a actuellement



Visites totales :

 

 

 

 

Fauve - Photographie - Flickriver