Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 08:30

[LIVRE] L'art de la guerre de Sun Tzu

 

Année : Date Edition : 2000 - inconnu, aux alentours du Ve siècle av. J.-C.
Auteur : Sun Tzu.
Editeur : Hachette Littératures.
Traducteur : Jean Lévi.
Titre Original : 孙子兵法 (sūn zǐ bīng fǎ).
Genre : Traité de stratégie militaire.

 

 Histoire
 ----------------------------------------------------
 Ecrit au Ve siècle av. J.-C., à l'époque des « Royaumes Combattants », dans une Chine en pleine effervescence commerciale et culturelle, L'Art de la guerre n'est pas seulement un traité de stratégie. C'est également, comme le montre Jean Lévi dans ses commentaires, une leçon de sagesse, un art de vivre et une philosophie de l'existence. Cette nouvelle traduction de L'Art de la guerre a bénéficié de l'étude de nombreux textes découverts lors de fouilles archéologiques récentes. Elle restitue toute la force littéraire et la concision du grand texte classique.


 Extrait
 ----------------------------------------------------
Comment une armée pourrait-elle compter uniquement sur les facteurs célestes et terrestres pour remporter la victoire ? Elle doit s'appuyer sur l'homme pour parachever ses succès. Lorsqu'on considère l'utilisation des agents à travers l'histoire, on s’aperçoit qu'elle fut des plus variée. En effet, l'espionnage concerne toutes sorte d'objets : ce peut-être le prince lui-même ou ses proches, mais aussi les sages, les hommes remarquables, les aides du souverain, ses amis et voisins, son entourage, ses alliances et les ligues qu'il à formées... C'est ainsi que Tse-kong, Che Leao, Tch'en Tchen, Sou Ts'in, Tchang Yi, Fan Souei et bien d'autres, s'auréolèrent de gloire grâce à leur activité d'agent double" - Tou Mou.

 (...)

 "L'espionnage est, avec la prostitution, le plus vieux métier du monde. Il est pratiqué à toutes les époques et dans toutes les civilisations. ce qui est remarquable, en Chine, c'est la théorisation dont il a fait l'objet et la sophistication de ses usages." - Jean Lévi.

 (...)

 "La prescience est l'excroissance du Tao, c'est l'antichambre de la bêtise" - Lao tse.
 L'art de la Guerre selon Sun Tsu.


 Ma critique
 ---------------------------------------------------
 « L’art de la guerre » est un livre particulier, puisque c’est un manuel de stratégie de guerre qui a été écrit environ 5 siècles avant JC (date qui est toujours contestée, ainsi que l’auteur). C’est un des livres les plus célèbres et les plus étudiés dans la littérature militaire. Il existe de nombreuses traductions, la France compte 3 versions, la plus récente est celle de Jean Lévi qui s’est basé sur les dernières recherches archéologiques… Le livre est différent des autres livres que j’ai l’habitude de lire… Il est scindé en plusieurs parties, la première est une présentation assez large de l’œuvre et qui compare d'autres œuvres qui ont vu le jour après ce livre ; la seconde partie est tout simplement « L’art de la guerre » qui comporte 13 chapitres et la dernière partie est « l’art de la guerre » décortiqué en différents extraits accompagnés de commentaires : traditionnels, philosophique, philologiques et se clôture par un commentaire qui laisse ouvrir différentes perspectives et qui remettent les choses dans un contexte actuel.

 Et quand on commence à lire ce livre, eh bien on comprend beaucoup de choses concernant les différentes guerres que nous avons étudiées en cours d’histoire (Indochine, Viêt Nam…) mais aussi actuelles. Et j'avoue que ce livre est une mine d'or dans tous les sens du terme, je comprends que bon nombre de politiciens, dirigeants d’entreprises et autres ont tous eu à un moment dans leur vie ce livre entre les mains… Est-il dangereux ? Oui, s'il tombe dans de mauvaises mains, mais heureusement que certains personnages historiques ne l’ont pas eu (ou alors ils n’ont pas su l’utiliser), on serait sous un régime Nazi…
 Et ce livre démontre à la perfection tout ce qui fait qu’une guerre est mensonge, trahison, espionnage, stratégies… Et les explications sont poussées jusque dans les moindres détails… Et c’est un véritable plaisir !

 Il y a aussi énormément de références à d’autres œuvres dans ce livre, notamment « Les trois royaumes » je n’ai vu que le film qui dure 6h (version longue en VO) et j’avoue que je me remémorais les scènes du film en lisant le livre… Ensuite, le traducteur fait référence à deux autres auteurs Léon Tolstoï (Auteur Russe, qui écrivit « Guerre et paix ») mais aussi Carl Von Clausewitz (Auteur Prussien, qui écrivit « De la guerre ») tout en les comparant et en faisant des liens avec « l’Art de la guerre ».

 Donc, vous l’aurez compris, ce livre, je l’ai adoré, dévoré… C’est aussi une ouverture à un art de vivre et qui explique aussi la naissance du Confucianisme et du Taoïsme… Bref, c’est un livre que je recommande, si ce n’est pas déjà fait pour certains. Je pourrais écrire des pages et des pages, mais j’avoue que ce n’est pas évident de trouver les mots justes pour parler d’un tel ouvrage ! Mais je me suis régalée tout le long du livre, et aussi à prendre des notes sur certaines citations…

 

 

10

Partager cet article

Repost 0
Published by Fauve - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Zazou 15/06/2011 16:49



N'ayant pas un bon souvenir de ma scolarité en général je n'ai pas retenu grand chose si ce n'est que la seule matière qui m'interessait c'était le sport... Bonne fin d'après-midi Fauve, bisous



Fauve 15/06/2011 23:44



Comme quoi, tu as ta passion depuis longtemps ;)


Merci Zazou ! Passe une bonne journée pour demain alors ;)



Le Territoire de Fauve

Il y a actuellement



Visites totales :

 

 

 

 

Fauve - Photographie - Flickriver