Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 08:30

[LIVRE] L'amant de Lady Chatterley de D.H Lawrence

 

Année : 1928.

Auteur : David Herbert Lawrence.

Editeur : Club France Loisirs avec l'autorisation des Editions Gallimard.

Genre : Roman.

Titre Original : Lady Chatterley's Lover.

Traducteur : F. Roger-Cornaz.

 

 

Histoire

----------------------------------------------------

"Ce n'était pas très gai, mais c'était le destin.(...) C'était la vie." Tel est l'amer constat que Constance Reid, alors âgée de 23 ans, porte sur son mariage avec Clifford Chatterley. Ils se sont mariés en 1917 lors d'une permission de Clifford. Il est revenu du front en 1918, gravement estropié et condamné à la chaise roulante. Si leur entente a toujours été plus intellectuelle que physique, l'incapacité de Clifford à satisfaire sa femme et à lui donner un enfant met rapidement un point final à leur mariage.

 

Amant après amant, Constance trouve son plaisir, jusqu'au jour où elle ouvre enfin les yeux sur Mellors, le garde-chasse de son mari. La soudaine "avide adoration" que Constance éprouve pour lui naît principalement de l'intense intimité sexuelle qu'ils partagent alors que tout les sépare dans l'Angleterre puritaine du début du XXe siècle. L'explosion sensuelle et amoureuse de leur liaison ira jusqu'à infléchir la ligne de leur destin respectif. Roman puissamment érotique et sensuel, L'Amant de Lady Chatterley a profondément bouleversé et continue d'ébranler les idées reçues sur le plaisir féminin et la virilité

 

 

Extrait

----------------------------------------------------

Nous vivons dans un âge essentiellement tragique ; aussi refusons-nous de le prendre au tragique. Le cataclysme est accompli ; nous commençons à bâtir de nouveaux petits habitats, à fonder de nouveaux petits espoirs. C'est un travail assez dur : il n'y a plus maintenant de route aisée vers l'avenir : nous tournons les obstacles ou nous grimpons péniblement pardessus. Il faut bien que nous vivions, malgré la chute de tant de cieux.

Telle était à peu la situation de Constance Chatterley. La guerre avait fait écrouler les toits sur sa tête. Et elle avait compris qu'il faut vivre et apprendre.

 


Ma critique

---------------------------------------------------

Alors moi j'avais peur de tomber sur un livre de fesse à tout va ! Et bien je pense que l'avantage de ce livre c'est qu'il faut le lire après avoir lu un livre de Mireille Calmel... Car de passé à un livre ou toute les 20 pages on a que des scènes de fesses à tout va et ensuite à L'Amant de Lady Chatterley. Et bien au fur et à mesure qu'on tourne les pages, effectivement on se demande pourquoi ce livre est considéré comme cochon, vulgaire ou autres... Oui effectivement il y a quoi en gros dans le livre 4 à 5 scènes de fesses et franchement c'est vraiment de l'érotisme, alors certes à l'époque sa pouvais choquer mais alors maintenant s'offusquer parce que dans le livre Mellors parlent de ces couilles, dis con ! Franchement ! Bien sur, il y aura des scènes comiques pour certains sisi, des scènes qui vous font rire car j'imagine très bien la scène ! Celle qui m'a quand même fait pouffer de rire est quand Mellors parlent à son kiki et lui donne un nom, franchement c'est énorme ! Et tout le long du livre est bien faut le dire comme sait sa pu le romantisme, Constance essaye faut le dire de partir d'un monde abject, elle vie déjà avec un homme abject, un homme dépeint comme l'Angleterre de XXème siècle celle qui détruit tout ce qui pouvais pensait au règne d'Elisabeth pour nous montrais le règne de l'industrie...Noir, glauque, machine, les paysages sont dépeint ainsi comme les hommes comme si nous avons perdu, la notion du mot beau. Et c'est cette amour qui va rendre l'histoire belle, elle qui veut un enfant, qui franchement question amant en a eu combien dans l'histoire 2 ! Qui rencontre un homme qui va lui faire aimer la vie, l'ouvrir comme une fleur a tout ce qu'elle ne se rendait pas compte autour d'elle, qui a la même vision d'elle sur l'avenir ! Alors oui on peut dire sa tourne autour du sexe à un moment mais pour montrer que parmi tout ce paysage autour, il y a que cela qui est beau en faite !

 

Alors sinon les différences qu'on peut trouver avec l'autre livre "Lady Chatterley" se sont bien sur les personnages qui ont changé de nom mais aussi les personnalités qui semble beaucoup plus appondit ! Ici, on apprend un peu plus sur la relation cas eu Mellors/Parkin avec sa femme ! Certaines ont changé aussi de place dans l'histoire notamment la scène ou le garde chasse se tue à faire remonter la voiture, dans celui ci c'est au milieu, dans Lady Chatterley au début de l'histoire... Et les personnages aussi change de rôle, ici beaucoup de conversation philosophique qui franchement casse pas trois patte à un canard mais montre tout simplement que certains hommes comme toujours se pause trop de question et passe peu à l'acte ! Et bien sur l'infirmière devient ici perverse mais au moins elle a un certains sens moral ou au moins à l'air dans avoir ! Sinon aucun terme "Enculeur" dans le livre alors que dans Lady Chatterley sa fuse a tout va ! Bref, j'aurai tendance à défendre longuement le livre ! Beaucoup de référence aussi sur l'Angleterre de ce début du XXème ainsi que différent auteurs. L'introduction durent plus ou moins 40 pages sans compté toute la biographie de l'auteur, ces critiques sur les livres, et la Postface d'André Malraux ! C'est un classique qui a marqué l'histoire pour son contenu, c'est à lire absolument !

 

9

Partager cet article

Repost 0
Published by Fauve - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Deberg 24/07/2010 21:56



ha cette version là est excellente, miam, on en redemanderai...



Fauve 27/07/2010 14:30



héhé Deberg !



Le Territoire de Fauve

Il y a actuellement



Visites totales :

 

 

 

 

Fauve - Photographie - Flickriver