Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 08:30

[LIVRE] Crains le pire de Linwood Barclay

 

Année : 2009.
Auteur : Linwood Barclay.
Editeur : Club France Loisirs avec l'autorisation des Editions Belfond.
Genre : Thriller.
Titre Original : Fear the worst.
Traducteur : Marieke Merand-Surtel.

 


Histoire
----------------------------------------------------
Que peut-on imaginer de pire pour un père que de réaliser, impuissant, que sa fille a disparu ? Tim Blake, père de famille divorcé, mène une vie paisible. Sydney, sa fille de 17 ans, a trouvé un petit boulot d’été dans un hôtel. Ce matin-là, elle s’en va et lui promet d’être de retour pour dîner. Mais le soir, elle ne rentre pas et ne laisse pas de message ; les autres soirs non plus. Tim mettra tout en œuvre pour retrouver Sydney...


Extrait
----------------------------------------------------
Le matin du jour où j'ai perdu ma fille, elle m'a demandé de lui faire des œufs brouillés.
— Tu veux du bacon avec ? ai-je crié en direction de l'étage, où Sydney se préparait pour aller travailler.
— Non, a-t-elle répondu de la salle de bains.
— Des toasts ?
— Non plus.
J'ai entendu le claquement du fer à lisser. Ce bruit indiquait généralement la fin de son rituel matinal.
— Du fromage dans tes œufs ?
— Non. Ou alors un peu, pourquoi pas ?
Je suis retourné dans la cuisine, j'ai ouvert le frigo, en ai sorti des œufs, un morceau de cheddar, du jus d'orange, et j'ai mis la cafetière électrique en route.
Susanne, mon ex-femme, qui venait d'emménager chez Bob, son nouveau compagnon, à Stratford, de l'autre côté du fleuve, aurait sans doute dit que je gâtais trop notre fille, qu'à dix-sept ans elle était assez grande pour se préparer son petit déjeuner. Mais l'avoir avec moi pour l'été était un tel plaisir que ça ne me dérangeait pas de la dorloter. L'an passé, je lui avais trouvé un job à la concession Honda de Milford où je suis vendeur, de ce côté-ci du fleuve. Mis à part quelques échanges virulents, partager notre quotidien avait été dans l'ensemble une expérience plutôt agréable. Cette année, toutefois, Sydney avait choisi de ne pas retourner chez Honda. Cohabiter avec moi lui suffisait. Que je garde un œil sur elle pendant qu'elle travaillait était une autre histoire.
— Tu as remarqué, avait-elle observé l'été précédent, que tu critiques chaque garçon à qui je parle, même une minute ?
— Une femme avertie en vaut deux, avais-je répliqué.
— Dwayne, par exemple, à l'atelier ?
— Il a mauvais caractère.
— Et Andy ?
— Tu plaisantes. Beaucoup trop vieux pour toi. Il a bien vingt-cinq ans.
Alors cette année, elle avait trouvé un autre emploi, toujours à Milford, afin de pouvoir vivre avec moi de juin au jour de la fête du Travail, début septembre. Elle s'était fait embaucher au Just Inn Time, un hôtel pour représentants de commerce ne restant qu'une nuit ou deux. Milford est une jolie ville, sans être une destination touristique. Dans une existence antérieure, l'hôtel avait été un Days Inn ou un Holiday Inn ou encore un Comfort Inn, mais la chaîne propriétaire, quelle qu'elle fût, avait repris ses billes et un indépendant l'avait remplacée.



Ma critique
---------------------------------------------------
Qu'est ce qu'il pourrait se passer dans notre tête quand un être cher disparait sans laisser de trace ? Je le connais bien mon enfant ? Qu'est ce que j'ai fais de mal ? Et toutes ces questions vous traverseront l'esprit lors de la lecture de ce livre... Une histoire haletante qui ne vous laissera aucun répit... Pour dire, je l'ai acheté il y a une semaine... Il ne m'a pas lâché une seule fois... J'ai eu de la compassion pour ce père qui cherche par tous les moyens sa fille, que personne ne veut aider ou que les évènements sont contre lui... Et ou est Syd ? Quel est cette histoire "de sac de nœud" ? Et au fur et à mesure de l'histoire, les nœuds se desserrent et tout apparait clair... Même si la fin, peut en laisser plus d'un sur le carreau...Une histoire qui ne laissera pas un père, une mère insensible face à la douleur de la disparition de son enfant...
Le style est simple, clair et bien menée tout le long...Ce n'ai pas non plus le thriller de l'année mais il se lit vite et bien !
J'avoue, que je reproche juste cas la fin, on n'est pas un chapitre en plus, un petit résumé de tout les évènements finaux... Et j'ai eu, un gros coup de cœur pour Patty... Cette gosse paumée, qui n'a jamais eu de chance... Une phrase m'avait marqué d'elle : "Ce plan de coller des lecteurs DVD dans les monospaces, ça prouve la dégringolade de cette fichue civilisation ou quoi ? Ils pensent que les mômes n'ont pas assez l'occasion de regarder la télé et qu'il faut leur en mettre dans les bagnoles aussi ? "
A cette jeunesse dorée qui se fou en l'air... Car les adultes sont pas fichu de voir que tout par en couille...

 

8

Partager cet article

Repost 0
Published by Fauve - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Zazou 02/04/2011 18:41



Marrant car j'ai lu le résumé dans le catalogue ce matin, car la semaine prochaine dernier carrat faut que je fasse mon achat du trimestre chez F-Loisirs, ça sera donc mon auteur préférée
Patricia Cornwell "havre des morts" et "la cabane de l'enfer" de Chevy Stevens et je suis toujours en retard dans mes lectures et les livres s'accumulent. Bonne soirée Fauve





 



Fauve 02/04/2011 19:27



J'ai pris ce livre car j'étais aussi en retard du trismestre dernier et de celui ci comme quoi ^^


J'ai donc pris celui ci et "L'épouventail" de Michael Connelly... De mon coté cela s'acumule aussi le tas de livres et de bds...


Je viens de finir une bd et je compte faire un article dans peu de temps car elle vient de me marquer !


 


Bonne soirée à toi aussi Zazou ! (Je suis d'ailleurs en retard huhu ^^)



Le Territoire de Fauve

Il y a actuellement



Visites totales :

 

 

 

 

Fauve - Photographie - Flickriver