Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 08:30

Année : 2011.

Auteur : Ruta Sepetys.

Editeur : Gallimard Jeunesse.

Traducteur : Bee Formentelli.

Titre Original : Between shades o gray.

Genre : Roman Historique.

 

 

Histoire

----------------------------------------------------

Lina a seize ans et fait preuve d'un don exceptionnel en dessin. Un soir qu'elle est chez elle avec sa mère et son frère, des fonctionnaires du NKVD font irruption et leur ordonnent de réunir leurs affaires au plus vite. Ils vont ensuite être emmenés avec des centaines d'autres personnes. Entassés dans des wagons à bestiaux, ils vont passer six semaines dans un train, ignorant où on les emmène. Lina dessine ce qui l'entoure, pour mettre des images sur l'indicible, espérant aussi que son père recevra ses messages, où qu'il soit. Déportés en Sibérie, ils doivent travailler la terre dans des conditions extrêmement difficiles, à peine traités comme des humains, ayant tout juste de quoi survivre.

 

 

Extrait

----------------------------------------------------

"- Comment peuvent-ils décider que nous sommes des animaux ? Ils ne nous connaissent même pas.

 

- Nous nous connaissons, répondit Mère. Ils se trompent. Ne leur permet jamais, Lina, de te convaincre du contraire. Comprends-tu ?

 

J’acquiesçai d’un signe de tête. Mais je savais qu’un certain nombre de nos compagnons s’étaient déjà laissé persuader de leur condition inférieure. Ils avaient une expression abattue, dénuée de tout espoir et se faisaient tout petits devant le NKVD. J’aurais voulu les dessiner tous."

 

 " Je fermai la porte des toilettes et entrevis mon visage dans la glace. Je n'avais pas la moindre idée de la vitesse à laquelle il allait changer, se faner. Si je l'avais seulement pressenti, j'aurais fixé avec attention mon image, j'aurais essayé de la mémoriser. C'était la dernière fois que je pouvais me regarder dans un miroir ; je n'en aurais plus l'occasion avant une décennie, et même plus. "

 

 

Ma critique

---------------------------------------------------

Lorsque j'ai terminé ce livre, j'ai pleuré. Je ne pensais pas que le simple fait de lire une date m'aurait fait verser autant de larmes. Ce livre m'a touché au plus profond de moi.

L'histoire est une fiction (sauf pour un seul personnage), l'auteur s'est juste basé sur des témoignages pour parler d'un sujet dont on ne parle que très peu, que cela soit dans les livres d'histoire ou dans d'autres domaines : La déportation des peuples des pays Baltes (Estonie, Lettonie et Lituanie) pendant la Seconde Guerre Mondiale jusque dans les années 50 (Voir plus). Les personnes ont commencé à en parler lors de la chute du mur de Berlin.

Ici, on raconte l'histoire de Lina, une jeune Lituanienne qui va être déportée en Sibérie jusqu'à Trofimovsk. On découvrira une jeune fille courageuse de 16 ans ayant l'espoir un jour de retrouver sa liberté. Ce livre nous montre les conditions de vie inhumaines, la cruauté des hommes mais aussi l'Amour. Lina, pour pouvoir s'évader et exprimer sa vision du camp, va dessiner et au fur et à mesure, ses dessins prennent vie sous nos yeux, sorte d'exécutoire pour cette jeune fille. Son artiste préféré est Munch (Pas un artiste que j'apprécie) mais j'avoue qu'au fur et à mesure, cela donne envie de reprendre le crayon. Mais ce n'est pas un livre qui ne parle que de dessin, loin de là, c'est un livre qui offre le témoignage d' un peuple qui a souffert face aux agents de NKVD (Anciennement le KGB) et à cause du régime communiste et qui montre, comme le titre du livre l'indique, ce qu'ils n'ont pas pu leur prendre.

Ce livre est magnifique malgré toute la tristesse qui se dégage lors de la lecture. Si j'ai pleuré, c'est quand j'ai lu la date de la libération de Lina, et que j'ai calculé son âge... C'est extrêmement poignant.

Très difficile aussi de trouver sur le net des informations sur cette déportation (Très filtrées), j'ai trouvé juste une interview d'une déportée -->ICI<--

Et pour finir ma critique je citerai, ce passage de l'auteur :

 

"La guerre, en général, se caractérises par des opérations militaires. Mais pour les peuples Baltes, cette guerre était idéologique. En 1991, après cinquante ans d'occupation, les trois pays Baltes ont retrouvé leurs indépendance et, avec elle, la paix et la dignité. Ils ont préféré l'espoir à la haine, et montré au monde qu'une lumière veille toujours au fond de la nuit la plus noire. S'il vous plait, réfléchissez à cela. Parlez en autour de vous. Ces trois minuscules nations ont appris au monde qu'il n'est pas plus puissante arme que l'Amour. Quelle que soit la nature de cet amour_qui peut aller jusqu'à pardonner à ses ennemis_, il nous révèle la force miraculeuse de l'esprit humain"

 

A lire absolument !!!

 

10

Partager cet article

Repost 0
Published by Fauve - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Violaine 31/07/2012 12:19


Contente que tu aies aimé, ma Fofo !


Tu veux que je te prête Purge ? Tu sais, je l'ai lu au début de l'étéet c'est vrai qu'il y a des chances qu'il te plaise^^.

Fauve 31/07/2012 13:37



Oui je veux bien Vio que tu me le prètes ;)


En tout cas merci ^o^



mamazerty 28/07/2012 09:45


je prends note car je suis sûre qu'il est à lire!!!!


si tu trouves PURGE,lis le....(de sofia Oksannen)c'est...hmmm...la suite?????hélas....


lundi je présente un livre qu'on m'a prêté et que j'ai dévoré, mais hélas qui montre que l'horreur humaine n'a pas de limites ni d etemps ni de barrière géographique...sommes nous une espèce
destinée à renouveler ici ou là les mêmes atrocités?quelle tristesse de voir que l'histoire ne nous apprend rien, finalement!


bon et bien, petit sourire pour le week end, quand même, hein?

Fauve 30/07/2012 08:52



Oh oui c'est à lire !


Je vais essayer de trouver Purge :)


Oui petit sourire avec un temps de novembre en ce lundi matin XD



Le Territoire de Fauve

Il y a actuellement



Visites totales :

 

 

 

 

Fauve - Photographie - Flickriver