Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2006 6 18 /02 /février /2006 02:21
Figée
FIGEE
-------------------------------------------
Le Néant,
Bâillonner.

J'ouvre la porte
Eblouie par tant de lumière
J'ai du mal à percevoir le paysage.

Le Silence,
Aucun bruit,

Je vis ceux que la nature m'offrait,
Un paysage vêtu,
D'une robe blanche étincelante

Le Mutisme,
Aucun clapotis

A pas feutrés,
Je m'enfonce dans cette fine couche,
Ne voulant pas réveiller Dame Nature.

Le Néant,
Le Silence,
Le Mutisme…

La Nature figée par le froid,
En une seule nuit,
La vie s'était interrompue.

Figée en une nuit,
Le froid avait emprisonné la nature…

Le Néant,
Le Silence,
Le Mutisme…

Seule dans un champ,
Mes doigts s'engourdissaient,
Le froid voulait-il aussi
Me figer…

Un vent glacial,
Fouettait mon visage
Le vent voulait-il aussi
Me figer…

Ce froid pénétrant,
Dans tout mon corps,
Me piquant les yeux,
Fit couler une larme
Qui se transforma en stalactique.


Impossible de bouger
Le froid a gagné,
J'étais figée…

En un instant la personne que je suis,
Se transforma, en Dame des glaces
Le froid a gagné

Le Mutisme,
Le Silence,
Le Néant…

(poème corriger par BT ^^)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marjo 22/02/2006 17:18

J'ai adoré ce texte!! Passe sur fanDcriture de temps en temps stp!! Bravo!

fauve 22/02/2006 21:54

Merci de ta visite je suis déjà passer sur ton blog mais mes coms ne sont pas validé ^^'

Stéfi 20/02/2006 21:44

Bravo Fauve !! Vraiment trop bien écrit !!

wil 19/02/2006 18:34

une vraie poëte qui a trouvé son roméo poëte aussi ;)
bravo c très imagé

fauve 19/02/2006 19:43

Merci beaucoup Wil ^^

Le Territoire de Fauve

Il y a actuellement



Visites totales :

 

 

 

 

Fauve - Photographie - Flickriver